« L’année dernière, on avait initié des relations privilégiées avec le monde de l’enseignement en organisant un premier forum à Rennes le 6 novembre dernier, rappelle Lucie Martin, responsable emploi et recrutement à la FC2A. Cette semaine, au Space, sur un corner dédié au sein du stand de Négoce Ouest, on a voulu continuer à valoriser ces contacts, maintenir le lien, c’est-à-dire parler des évolutions de notre métier et en même temps être à l’écoute de leurs attentes en ces temps de réforme de la formation professionnelle pour travailler toujours de manière plus étroite. »

« Nous avons une préoccupation commune de déficit d’attractivité, ajoute-t-elle. Nos entreprises peinent à recruter et l’enseignement agricole peine à attirer sur la production ou sur le commerce. Il s’agit d’aller plus loin dans les partenariats avec l’enseignement agricole, tout en anticipant et faisant connaître nos besoins en apprentissage. »

« Donner envie d’avoir envie »

Paul Duclos, président du Cneap Bretagne, qui fédère une trentaine de lycées agricoles privés bretons, est bien au fait de ces problématiques : il a été lui-même gérant de négoce pendant 38 ans. « Je crois beaucoup à la formation professionnelle, antichambre de la vie active, alors qu’on n’y pense plus du tout quand on est dans le business », regrette-t-il.

C’est pourquoi il se plaît à conseiller les enseignants d’organiser des visites d’entreprises comme il incite à faire la promotion du métier lors de rencontres avec les étudiants. « Nous l’avons fait au lycée Saint-Exupéry de Rennes. C’est à refaire. Il faut donner envie d’avoir envie. »

Renaud Fourreaux