À la suite de l’Assemblée générale du CPA, le 6 juin, Luc Sytsma a été élu président du Comité des plastiques agricoles. Il succède à Paul Cammal.

Aujourd’hui responsable agroéquipement chez Union InVivo et responsable de la centrale de référencement Vert Cité (intrants pour les collectivités territoriales), Luc Sytsma est engagé depuis plus de 25 ans dans le CPA. Il a représenté InVivo dans différentes commissions puis a présidé la commission Production animale, avant d’assumer en 2018 les fonctions de trésorier du CPA.

Le recyclage des plastiques toujours compliqué

Luc Sytsma prend ses fonctions alors que la situation reste difficile sur le front du recyclage des plastiques agricoles depuis que la Chine a fermé ses portes aux déchets plastiques industriels et commerciaux. Cette situation a pour conséquence de saturer le marché du recyclage et, par effet domino, de réduire les prix de reprise et ainsi d’augmenter significativement les coûts pour la filière agricole.

Il veillera notamment au bon déroulement de l’important programme de R&D du CPA, qui vise à une réduction à la source des déchets, pour limiter les coûts de gestion de la filière APE, filière volontaire de gestion des plastiques agricoles en fin de vie.

Nouvelle grille tarifaire des écocontributions

« L’APE et son partenaire Adivalor sont tout entiers mobilisés pour continuer de progresser dans les collectes et le recyclage, en assurant les équilibres économiques et en baissant les coûts, assure Luc Sytsma. Nous devons assurer la pérennité de ce service volontaire de collecte aux agriculteurs que l’Europe nous envie pour son niveau de performance. »

En outre, une nouvelle grille tarifaire des écocontributions appliquées sur les produits neufs a été établie à compter du 1er octobre 2019.

Renaud Fourreaux