Après une très bonne année 2019 en vente de semences fourragères, 2020 devrait s’inscrire dans cette même dynamique. Une anticipation des achats par la distribution est notée avec, en mai, 60 % des ventes réalisées pour certains semenciers au lieu des 50 % habituels. La croissance du marché est à relier à une diversification des espèces et la montée en volume des légumineuses (+ 40 ...
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
37%

Vous avez parcouru 37% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !