« Un bassin comme celui des vallées de l’Oise dont je m’occupe et qui couvre en gros les départements de l’Aisne, l’Oise et quelques communes des Ardennes, compte environ 600 captages d’eau potable, explique Xavier Jamin (photo), chargé d’opération agriculture à l’agence de l’eau Seine-Normandie. 120 d’entre eux sont classés prioritaires : 12 en captages Grenelle, 30 issus de la...
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
45%

Vous avez parcouru 45% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !