« Je ne pars pas parce que tout va mal ou parce que certains me demandent de le faire, mais parce que j’ai pensé que c’était le bon moment, que la coopérative est en ordre de marche avec des cadres dirigeants qui ont la capacité de mener à bien les missions qu’on leur a confiées, explique Bertrand Hernu qui, à 52 ans s’apprête à quitter la présidence d’Unéal et du groupe Advitam. Lorsque...
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
33%

Vous avez parcouru 33% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !