Rester au bureau n'a jamais été son « truc ». Rien d'étonnant donc que Guy Gentil ait passé tout son début de carrière les pieds dans les bottes, comme technicien porcs chez Coopcan (aujourd'hui Agrial), puis au Dunois (aujourd'hui Agralys). En 1998, alors qu'il est passé responsable du groupement trois ans plus tôt, il vit un premier changement de périmètre avec la création de l'union Agralys, entre le Dunois...
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
14%

Vous avez parcouru 14% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !