La fin des 3R, remises, rabais et ristournes, sur les produits phytosanitaires, actée par la loi EGalim, a poussé des coopératives et négoces à dissocier la facturation entre produits et services pour les agriculteurs. Sans parler de la séparation vente-conseil en phytos. Les TC de certains distributeurs ont déjà commencé (ou vont le faire d’ici à quelques jours) à porter et défendre des offres de services....
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
10%

Vous avez parcouru 10% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !