Globalement, « nous maintenons une capacité d'autofinancement à environ 2 millions d'euros, soit 2,16 % du chiffre d'affaires. C'est très important car c'est comme cela que nous pouvons poursuivre notre plan silos à l'horizon 2025, qui doit à la fois combler notre manque de capacité et nous permettre de mieux alloter pour viser des marchés de qualité rémunérateurs », a expliqué Pascal Desvages, le président...
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
15%

Vous avez parcouru 15% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !