L'année dernière, en avril, un premier partenariat avait été initié en Poitou-Charentes autour du bio entre les coopératives Sèvre et Belle, Cap Faye-sur-Ardin, et Océalia. En ce début d'année, cette dynamique se renforce : CEA Loulay, Union Entente des coopératives, elle-même composée de neuf coopératives locales, et enfin Natéa, en tant que coopérative associée avec Océalia, rejoignent le mouvement.La construction d'un silo planifiéeCette alliance se traduit par la création de la SAS Aquitabio, dont l'objet est la « commercialisation, le stockage, la transformation et la livraison de toutes productions végétales issues de l'agriculture biologique, et notamment de céréales, d'oléagineux, de protéagineux produits par les associés ou leurs membres ».Présidée par Philippe Merle, directeur du pôle agriculture d'Océalia, la SAS Aquitabio coordonne l'agréage, le stockage, la livraison et la commercialisation des productions issues de l'agriculture biologique locale. La construction d'un silo spécifique Aquitabio est prévue dans les environs de Niort (Deux-Sèvres).Une augmentation des conversions déjà à l'oeuvre« La relation avec les adhérents producteurs reste du domaine et de la responsabilité de chacune des coopératives partenaires », indiquent les coops concernées dans un communiqué daté du 13 février, qui précise d'ores et déjà que « cette synergie se concrétise par une augmentation des conversions dans les coopératives ».

Renaud Fourreaux
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
34%

Vous avez parcouru 34% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !