Réduire à zéro l’impact sur la déforestation d’Agrial, lié à ses achats de soja pour l’alimentation animale, est l’engagement pris par la coopérative d’ici à 2025. Pour y parvenir, le groupe coopératif de l’Ouest s’était déjà inscrit dans la démarche Duralim, en partenariat avec La Coopération agricole Nutrition animale. Le 2 mai, il a annoncé avoir contribué, en parallèle, à mettre en place une filière complète différenciée spécifique jusqu’au consommateur.

In fine, des produits laitiers pour Lidl

Dans ce cadre, un premier vraquier livrant des tourteaux de soja brésilien certifiés ZDC (zéro déforestation ou conversion de zones naturelles) est attendu fin mai à La Rochelle (Charente-Maritime). Il participera à la fabrication par Agrial d’aliments pour les éleveurs laitiers. Les produits laitiers seront ensuite acheminés vers le distributeur Lidl. Pour mettre sur pied cette nouvelle filière, Lidl et Agrial se sont associés également à l’importateur de tourteaux de soja Solteam et à l’ONG Earthworm. C’est d’ailleurs cette dernière qui assure le suivi de la traçabilité du soja via sa propre méthodologie.

« Ce partenariat aux côtés de Lidl constitue pour Agrial la première réalisation concrète et ambitieuse permettant d’atteindre cet objectif collectif [de zéro déforestation, NDLR] en impliquant tous les acteurs de la filière agroalimentaire, jusqu’à la distribution », souligne le groupe coopératif.

Une responsabilisation à la portée de tous

Pour Agrial, cette démarche est complémentaire d’autres démarches « autour de l’augmentation de l’autonomie protéique des exploitations de ses agriculteurs adhérents et du développement de protéines végétales françaises », insiste la coopérative.

« Cependant, toute la production de soja ne peut être relocalisée en France du jour au lendemain […]. En initiant ce travail de transparence et de caractérisation des flux, les partenaires démontrent ainsi que la responsabilisation du soja d’importation est à la portée de tous les acteurs qui collaborent avec un même objectif », se félicitent les partenaires de cette filière.

Alexis Dufumier