« Notre objectif était de recentrer l’ensemble de nos activités de services et de formations au sein d’un même pôle et de créer une société dédiée, explique Matthieu Çaldumbide, directeur d’Orizio, la nouvelle filiale de Lur Berri. Nous allons ainsi pouvoir proposer des formations aux agriculteurs sur tous les sujets techniques et économiques qui les intéressent, que nous organiserons en interne ou avec l’aide d’organismes partenaires. »

Une offre de services regroupée

En termes de services, Orizio regroupe toute l’offre jusque-là dispatchée dans les différentes activités du groupe. Celle-ci comprend les énergies renouvelables et l’économie circulaire, les bâtiments d’élevage et le bien-être animal, la gestion et les certifications d’exploitation (avec un passage de l’HVE 2 à l’HVE 3), les techniques et solutions digitales, la réglementation et l’agroenvironnement. Elle portera aussi bien sur les aspects juridiques, administratifs ou techniques.

Vers la certification Qualiopi

« Nous sommes six personnes dans une équipe pluridisciplinaire dont les compétences se développeront avec la demande », poursuit Matthieu Çaldumbide. D’ores et déjà, Orizio s’est déclaré comme organisme de formation et vise la certification qualité Qualiopi, obligatoire depuis le 1er janvier dernier, pour tous les prestataires d’actions concourant au développement des compétences, qui souhaitent accéder aux fonds publics et mutualisés.

Un accès au fonds de formation Ocapiat

Cela permettra à Orizio d’être éligible au fonds de formation Ocapiat, Opco (Opérateur de compétence) dédié à l’agriculture et la coopération agricole. « Nous pourrons notamment accompagner les salariés des exploitations dans un cadre financier attractif pour les employeurs », souligne le directeur.

Florence Jacquemoud