Une partie des livraisons de sacs de farine de Moulins Soufflet aux artisans boulangers de Paris et région parisienne est maintenant assurée par un camion roulant au biogaz (GNV), au départ du Moulin de Corbeil-Essonnes (Essonne). « Cela fait sens avec notre marque Baguépi Farine Responsable et nos engagements de durabilité », souligne Sophie Picot, responsable marketing boulangerie artisanale. Le camion est habillé aux couleurs de la marque et un message sur la cabine affiche clairement qu’il roule au biogaz.

Une montée en puissance progressive

D’ici fin 2022 ou mi-2023, la flotte des 70 à 80 camions des partenaires de livraison de Moulins Soufflet devrait compter cinq camions roulant au biogaz. « Nous nous devions d’anticiper la mise en place de zones à faibles émissions, notamment en Ile-de-France en 2024, qui rend nécessaire ce type d’évolution. Nous souhaitons également en étaler dans le temps les surcoûts logistiques », explique Nicolas Saingery, directeur supply chain de Moulins Soufflet.

Un retour d’expérience sur les plans économique et commercial sera réalisé mi-2023 avant de planifier une extension de la flotte en biogaz. « Nous suivons aussi sur ce sujet les travaux de la commission Transition énergétique de l’ANMF (Association nationale de la meunerie française) qui intègrent le biogaz et l’hydrogène. »

Chantal Urvoy