Sur les trois jours du Space, à Rennes, du 13 au 15 septembre, entre 600 et 700 personnes ont découvert les 20 m2 du stand de Négoce Ouest, un des comités régionaux de la Fédération du négoce agricole. En effet, huit négoces ont saisi l’opportunité qui leur était proposée d’inviter leurs agriculteurs sur ce grand salon des productions animales. « Nous leur offrons ainsi un espace pour recevoir leurs clients après la moisson et, cette année, les ensilages, qui sont quasi terminés à ce jour avec deux semaines d’avance », commente Vincent Bernard, délégué régional de Négoce Ouest.

Ce salon, incontournable pour la région, est un des temps forts pour ce comité régional qui envisage de développer d’autres points de rencontre, en dehors du congrès annuel qui se tient tous les ans courant mai (à Lorient pour celui de 2023).

80 % d’entreprises présentes au congrès

Un nouveau temps d’échanges pour les dirigeants des 52 négoces est ainsi envisagé le 14 décembre prochain, à Rennes. « Ils ont besoin de se rencontrer. D’ailleurs, lors du dernier congrès, nous avons noté un plus fort engagement des entreprises avec 80 % d’entre elles présentes. Les autres années, nous avions bien moins d’entreprises participantes. La conjoncture crée sans doute ce besoin de se rencontrer. »

Partager expériences et contacts

La soirée de décembre, prévue d’être inscrite dans la durée, va être organisée de manière plus informelle que le congrès afin de laisser « une liberté dans les échanges et permettre aux négociants de discuter autour de sujets de prospective de leur choix ». Ce type de rencontre est d’ailleurs aussi mis en place dans les autres régions de la FNA. Et pourra permettre à chacun de partager son expérience, ses astuces, ses bons contacts ; c’est d’autant plus précieux dans la période actuelle.

Une première fiche CEPP en 2023

Parmi les autres temps forts, Vincent Bernard souligne l’ampleur du travail réalisé au sein de l’incubateur de l’Ouest pour déterminer des méthodes innovantes ou produits qui pourront être éligibles au CEPP. « Sandrine Hallot, de la FNA, assure l’animation et Négoce Ouest fait le relais. C’est la première fois que nous arrivons à mobiliser ensemble les entreprises et les réseaux comme Actura et Impaact autour d’un même sujet qui, in fine, combinera transition et aspects économiques. »

Une fiche CEPP devrait ainsi sortir l’an prochain sur le désherbage du maïs. « Quant aux autres actualités sur l’engrais et les diverses réglementations, nous arbitrerons au fur et à mesure. »

Hélène Laurandel
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
20%

Vous avez parcouru 20% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !