Le Groupe Soufflet vient de se voir attribuer une mention or, deux mentions argent et une mention bronze par l’organisme d’évaluation EcoVadis pour ses engagements en matière de RSE. Quatre activités ont été ainsi distinguées : Moulins Soufflet avec une médaille d’or, Malterie Soufflet et Soufflet Négoce avec une médaille d’argent et Soufflet Agriculture recevant le bronze sur le périmètre France et international.

Soufflet Alimentaire attend prochainement les résultats de son évaluation 2021. EcoVadis, étant très sollicitée, doit alors rallonger ses délais d’analyse. En 2020, cette division du groupe recevait déjà la médaille d’argent. Soufflet Ingrédient a prévu de faire la mise à jour de son évaluation courant 2022.

Moulins Soufflet passe de l’argent à l’or

Le groupe fait évaluer, depuis 2017, ses activités principales par EcoVadis, emboîtant ainsi le pas à sa filiale malterie qui se soumettait à cette évaluation depuis 2011. Quatre domaines sont analysés dans le cadre de cette évaluation : les achats responsables, l’environnement, l’éthique et le social.

Avec un score de 72/100, Moulins Soufflet passe de l’argent à l’or et se situe parmi les 2 % des entreprises les mieux notées du secteur de la meunerie. Et Soufflet Négoce, du bronze à l’argent avec 60/100. Quant à l’activité malterie, elle a changé de catégorie cette année puisqu’elle a rejoint les entreprises de plus de 1 000 salariés, avec à la clé un niveau d’exigences supérieur.

Un indicateur de performance pour la stratégie We Do Fair

« L’évaluation EcoVadis devient un indicateur de performance interne dans le cadre de la stratégie RSE We Do Fair. Ce qui induit une recherche d’amélioration continue du score obtenu », tient à préciser Laurence Le Marchand, directrice RSE du Groupe Soufflet.

Le programme We Do Fair, dont la naissance avait été annoncée en mars dernier, a été créé pour donner une impulsion supplémentaire à la politique RSE du groupe, engagé déjà dans des actions depuis quelques années. Il se décline autour de cinq piliers, exposés par Laurence Le Marchand dans une vidéo de la chaîne YouTube du groupe (dans laquelle intervient aussi Olivier Clyti, directeur des opérations) : protéger les écosystèmes et le climat, développer une économie durable et responsable, garantir des produits de haute qualité sanitaire et nutritionnelle, développer les compétences et assurer la sécurité des collaborateurs, contribuer au développement des territoires.

Hélène Laurandel
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
20%

Vous avez parcouru 20% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !