Le groupe sucrier Tereos a conclu un accord avec Axéréal pour lui céder sa participation de 11,7 % dans les activités malt de la coopérative céréalière, et plus précisément dans sa filiale Copagest, la holding de Boortmalt. De son côté, Axéréal va revendre à Tereos ses 2,8 % de participations dans Tereos Agro-industries. L’opération n’est pas encore complètement finalisée. « À l’issue de cette transaction, nous aurons mis fin à notre partenariat avec Axéréal, et nous nous serons complètement désengagés de l’activité malt », indiquent les responsables de Tereos.

Arrêt des activités en Roumanie

En parallèle, les dirigeants de la coopérative sucrière française ont annoncé qu’ils consultaient les représentants des salariés sur le projet de fermeture des activités sucrières du groupe en Roumanie, c’est-à-dire de la sucrerie de Ludus. « Depuis son acquisition en 2013, cette sucrerie doit faire face à des difficultés principalement dues à une diminution des surfaces de betteraves et à une accumulation de dettes », précise Tereos.

Volonté de désendettement

Ces deux décisions répondent à la volonté de désendettement du groupe affichée par la nouvelle équipe à la tête de la coopérative depuis plus d’un an. Elles ont été annoncées par Tereos dans un document destiné aux investisseurs, dans le cadre d’une nouvelle émission d’obligations à hauteur de 300 M€. Lancée le 10 janvier, cette opération s’est bien passée, puisque bouclée le 13 janvier, elle a finalement permis au groupe sucrier de récupérer 350 M€.

Blandine Cailliez