L’usine Sanders de Boussay (Loire-Atlantique), convertie en novembre au bio, et le site Agrial de Vern-sur-Seiche (Ille-et-Vilaine) entrent dans le giron de leur coentreprise commune, ASO Nutrition. L’intégration opérationnelle des deux usines est effective à compter de mi-juin.

L’accord, purement industriel, puisque les marques et les réseaux commerciaux restent indépendants, élargit le partenariat signé en 2013 pour optimiser les moyens de production dans la Sarthe. Agrial avait alors fermé son usine de Saint-Georges. Sanders (60 % d’ASO) et Agrial (40 %) avaient investi 12,3 M€ pour doubler la capacité de l’usine de Champagné entre 2015 et 2017.

Entente responsable, cohérente et bénéfique aux éleveurs

En ce début d’année difficile, avec un contexte de marché très compétitif et un volume national en contraction, Agrial et Sanders réaffirment leur volonté de faire perdurer une entente qu’ils qualifient de responsable, cohérente et bénéfique aux éleveurs du territoire.

Philippe Manry, directeur général de Sanders, estime que dans un métier comme la nutrition animale, les partenariats industriels sont la solution pour continuer à innover. Et pour Sébastien Lemaistre, directeur du pôle agriculture d’Agrial, cette mise en commun s’intègre pleinement dans la stratégie de maîtrise des coûts de fabrication.

Yanne Boloh
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
38%

Vous avez parcouru 38% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !