Lors du salon Solutrans, qui s’est tenu du 16 au 20 novembre à Lyon, le groupe Stef a signé avec Saipol (Avril) un contrat d’approvisionnement en Oleo100. Spécialisé dans le transport, la logistique et le conditionnement, le groupe s’engage ainsi à faire rouler un tiers de sa flotte de poids lourds, soit 700 tracteurs et porteurs, avec ce carburant B100 produit à 100 % à partir du colza. Et ce, afin de réduire les émissions de C02 de 100 000 t d’ici 2025.

Un test d’un an sur le site de Rennes

Ce partenariat s’inscrit dans le cadre de la nouvelle initiative climat 2030 de Stef intitulée « Moving Green », dont l’objectif est de réduire, d’ici à 2030, de 30 % les émissions de gaz à effet de serre des véhicules du groupe.

Les cuves d’Oleo100 vont être installées progressivement sur les 27 sites de Stef en France, après un test du biocarburant sur celui de Rennes réalisé durant un an entre 2020 et 2021. Elles seront mises à disposition et réapprovisionnées par Saipol.

Deux usines d’Oleo100

L’Oleo100 est fabriqué dans l’usine du Mériot à Nogent-sur-Seine et celle de Grand-Couronne à Rouen. L’huile de colza servant à produire ce biocarburant est triturée dans les usines de Lesieur, filiale du groupe Avril également, qui produisent 2 Mt d’huile par an pour un usage alimentaire se montant à 250 000 t en France.

Dans leur communiqué de presse, les deux partenaires tiennent à souligner que « seuls les excédents seront transformés en Oleo100. L’utilisation de colza français n’entraîne aucune déforestation ni réaffectation des sols et participe à l’indépendance énergétique et protéique de la France ».

Hélène Laurandel