Le groupe Salesforce, un des leaders mondiaux de la gestion de la relation client basée sur le cloud, propose depuis février sa nouvelle plateforme digitale agriculteur 360° à l’intention des coopératives et négoces agricoles.

Projet de déploiement chez NatUp

Arrivé en France au début des années 2000, dans la foulée de sa création en 1999 aux États-Unis, ce groupe développe déjà certains de ses outils depuis cinq ans auprès d’une dizaine de négoces et coops et de firmes comme Timac Agro France.

En 2022, Salesforce va un cran plus loin avec une solution digitale complète de la gestion de la relation de l’agriculteur avec sa coop ou son négoce, accompagnée d’une appli mobile TC et d’une appli mobile agriculteur. Ce projet a été travaillé avec deux coopératives, dont NatUp qui est la première entreprise à l’adopter cette année.

Un portail vers les démarches filières

Cette plateforme digitale met l’agriculteur au centre de l’organisation avec une douzaine de fonctionnalités pouvant être drainées autour de lui, dont la CRM et l’animation commerciale, la saisie des contrats de commercialisation, la saisie des commandes, l’e-commerce appro, l’e-collecte commercialisation. Et aussi un portail vers les outils et solutions proposées par l’entreprise ou encore les démarches de certification comme la HVE ou le label bas-carbone. « Nous pouvons aussi ajouter des outils de marketing qui permettent de profiler les audiences et de communiquer multicanal », avance Pierre Fouéré, responsable comptes agricoles et teamleader agriculture.

Pour sa part, l’agriculteur peut avoir accès à toutes ses données et interactions avec sa coopérative ou son négoce, à des informations personnalisées, des alertes ou des services tels la météo ou les cours de marché.

Augmenter les interactions avec l’outil Slack

Salesforce compte apporter régulièrement de l’intelligence supplémentaire à sa plateforme. « Nous en avons sous le pied, affirme Pierre Fouéré. Ainsi, nous allons développer cette année l’outil de collaboration Slack qui va permettre des échanges en direct entre l’agriculteur et sa coop ou son négoce. C’est un véritable QG numérique dans lequel on peut aussi partager en temps réel des documents, modifier une commande, inviter des tierces personnes. »

Les interactions pourront ainsi être renforcées en temps réel entre l’agriculteur et son technico-commercial, et également entre collaborateurs d’une même entreprise.

Une déclinaison sectorielle travaillée avec iCom Cloud

Cette nouvelle plateforme est en fait une déclinaison de l’outil de base de Salesforce, Customer 360°, et a été construite avec le concours d’iCom Cloud. « Notre cœur de métier est de travailler une vision centralisée et unique du client à travers tous les processus de l’entreprise et quel que soit le canal d’interaction avec le client, précise Bruno Katz, directeur adjoint de Salesforce France. Nous y répondons avec Customer 360° que nous déclinons de façon sectorielle. »

Pour Pierre Fouéré, « ce type de plateforme est assez unique, couvrant les enjeux aussi bien fonctionnels que numériques et également sécuritaires avec un hébergement sur des clouds très sécurisés ». C’est aussi une gageure environnementale, ainsi que le souligne Bruno Katz : « Avec tous nos datacenters, nous sommes net zéro carbone comme toutes nos activités sont compensées, le développement durable faisant désormais partie de nos valeurs. »

Le groupe Salesforce a ainsi lancé en 2021 le mouvement 1t.org (t pour tree, arbre) pour faire planter 100 millions d’arbres d’ici 2030, 43 millions étant mis en terre à ce jour.

Hélène Laurandel