Huit jeunes sociétés pionnières de la valorisation du carbone en agriculture, Farmleap, Gaïago, Terraterre, Soil Capital, Carbone farmers, Rize ag, MyEasyFarm et Genesis, vont lancer officiellement le mercredi 25 mai prochain la nouvelle association Climate agriculture alliance qu’elles ont fondée en février dernier, à l’image d’une « interprofession du carbone agricole », comme la décrit leur communiqué de presse du 27 avril.

Rassurer les financeurs

Cette initiative commune a pour objet de renforcer le rôle de l’agriculture dans la décarbonation, ainsi que son intérêt dans ce domaine ,afin de mieux apprivoiser le marché de la finance. « Nous voulons rassurer les financeurs sur la fiabilité des crédits carbone de l’agriculture », souligne Adeline de Vriendt, directrice marketing et communication chez MyEasyFarm.

Ainsi, la nouvelle association compte proposer une solution pour éviter le double compte des réductions d’émissions et de capture du carbone des exploitations agricoles participant à plusieurs programmes de rémunération carbone. Tout comme elle ambitionne de créer et de promouvoir des supports pédagogiques liés à la finance carbone agricole ou à l’agroécologie.

Ouverte à tout acteur du carbone agricole

Comme elle a pour projet de fédérer et de représenter les membres participant aux marchés du carbone agricole, elle est ouverte à tout acteur. Prochainement, elle va ainsi être rejointe par SysFarm, société créée en 2020 par deux jeunes ingénieurs UniLaSalle, qui aide les agriculteurs à calculer et financer leurs réductions d’émissions par la mise en place de projets agroécologiques générant des crédits carbone.

© H. PARISOT

Simplifier le marché

Selon Adeline de Vriendt, « les mécanismes de financement carbone vont être essentiels en agriculture. Avec cette association, nous proposons une simplification du marché car il y a une multiplication des programmes proposés aux agriculteurs. Climate agriculture alliance s’adresse aux porteurs de projet, aux acheteurs de crédit ».

Hélène Laurandel