« Jusqu’à il y a quelques années, le sorgho était cultivé surtout en Occitanie, le cœur historique de la production, mais depuis quatre ou cinq ans, il intéresse des agriculteurs d’autres régions qui ont dû faire face à des épisodes de sécheresse, constate Pierre Guillaumin, de l’association Sorghum ID. Sa culture est remontée vers le nord, on en trouve désormais dans le Centre, en Bourgogne...
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
57%

Vous avez parcouru 57% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !