Imprimer Envoyer par mail

Dossier Au bout des restructurations

réservé aux abonnés

-->
De gauche à droite : Jean-Yves Colomb, président délégué d’Oxyane, Thierry Josserand, président, Georges Boixo, DG, et Mathieu Staub, DGA.

Avec l’avènement d’Oxyane, qui en devient le pivot régional, le Sud-Est semble désormais bien structuré autour de quelques acteurs coopératifs et privés.

La mise en orbite d’Oxyane est assurément le fait marquant de l’année dans le Sud-Est. La fusion entre Dauphinoise et Terres d’Alliances, qui date maintenant d’un an, a obtenu l’été dernier le feu vert de l’Autorité de la concurrence, à condition de céder cinq infrastructures de collecte (trois pour la première et deux pour la seconde) et de notifier tout changement stratégique qui se profilerait dans...
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !
Duransia réunit GPS et Alpesud

Après plusieurs tentatives échouées, GPS (Groupe Provence Services) et Alpesud ont acté début novembre leur union, laquelle commence à se concrétiser avec l’intégration progressive des fonctions supports. Dénommée Duransia, en référence à la rivière qui traverse son territoire, elle sera réellement opérationnelle le 1er juillet, GPS terminant la campagne commerciale avec Unisud avant de rejoindre InTerraPro, union d’appro à laquelle appartient Alpesud. Les deux coopératives (25 M€ de CA chacune) sont complémentaires. Alpesud est tournée vers l’appro, la nutrition animale, la jardinerie. Quant à GPS, elle dispose d’un atelier de semences, de quatre points de vente appro, d’une jardinerie et de six silos de collecte. Didier Marie (GPS) a été nommé DG de Duransia et Richard Sauvat (Alpesud), DGA. La présidence revient à Bernard Illy (Alpesud) et la vice-présidence à Serge Vernet (GPS). Le siège est situé à Peyruis (Alpes-de-Haute-Provence), à équidistance entre Manosque (GPS) et Laragne-Montéglin (Alpesud). Duransia va pouvoir désormais s’attaquer à divers chantiers tels la HVE, la conquête de nouveaux territoires ou l’investissement dans des relais de croissance externes (transformation, aval, grand public).

L’Ucal continue d’investir

Chacune des trois coopératives de l’Ucal, dans l’Allier, a investi en 2020 dans des infrastructures de collecte. La Sica BB a rendu opérationnelle l’extension de 8 000 t de son silo de Lurcy-Lévis. Chez Coopaca, des trackers photovoltaïques ont été installés pour améliorer son autonomie énergétique. En outre, le silo de 40 000 t de Saint-Martin-des-Lais est en train d’être agrandi de 12 000 t, pour une mise en service dès février. Quant au « silo du futur » de 30 000 t de Val’Limagne.coop à Cognat-Lyonne, il est sur le point d’être finalisé (photo) pour une ouverture également en février. Il sera biocompatible et accessible aux chauffeurs 7 j/7, 24 h/24.

Sur le plan collectif, les coopératives de l’Ucal vont injecter 7,5 M€ a minima dans un projet de trituration, dénommé « Ucal protéines », à Varennes-sur-Allier, pour couvrir les besoins des usines d’aliments du groupe en tourteaux locaux. Ayant pris un peu de retard, cette unité d’une capacité d’écrasement de 30 000 t sera construite sur l’année 2021, pour une commercialisation des premiers tourteaux et huiles au premier semestre 2022.

Les autres temps forts de 2020

Perret s’offre Couturier… et Daniel Léon

Le groupe Perret enrichit son offre dans le secteur du matériel de cave avec l’acquisition de l’entreprise vauclusienne Couturier. Il se positionne ainsi, avec sa filiale Viséa, comme « le leader du processus vinicole » du Sud-Est. Perret a aussi recruté au poste de directeur commercial Daniel Léon (ex-Négoce Pyrénées Méditerranée) alors que Xavier Ato est parti diriger la filiale Perret Rhône-Alpes.

Naissance de Bernard Agriculture

Le négociant de l’Ain a fusionné ses activités productions végétales et nutrition animale dans Bernard Agriculture. Objectif : « Faire converger les deux métiers pour rationaliser nos procédures, accroître l’efficacité de notre organisation et renforcer notre réactivité à travers huit régions agricoles. » Les équipes commerciales restent distinctes mais sont appelées à travailler de concert.

Une plateforme dans l’Allier pour Actura

À Montbeugny (Allier), le réseau Actura crée Log Innov (17 M€), une plateforme logistique qui portera un bâtiment de 18 000 m2. Il s’agit d’augmenter de 60 % sa capacité logistique, de renforcer sa position de logisticien de référence dans l’agrofourniture, pour son réseau, mais aussi pour des clients tiers.

Nouveau duo chez LCA Sud

La Coopération agricole Sud a élu comme président Stéphane Honorat, 38 ans, vice-président de la coopérative du Cellier d’Éguilles, et a nommé comme directrice, Stéphanie Pons, depuis 2015 à la fédération. Ici, à gauche et à droite sur la photo lors du lancement de Lou Pan d’ici, au Sia 2020.

Valsoleil : les œufs partent en fumée

La coop de la Drôme a connu en août un grave incendie sur son site flambant neuf de conditionnement d’œufs de Montéléger. En attendant la reconstruction (en cours), l’activité a été déportée sur sa station de conditionnement de fruits et légumes.

Imprimer Envoyer par mail