Le sujet de la méthanisation est arrivé il y a maintenant trois ans au sein d’EMC2 pour apporter de nouveaux débouchés à ses adhérents. « Politiquement, ce sont des projets où la coopérative a toute sa place, analyse Grégory Baczynski, directeur des opérations chez EMC2. En mettant en place des méthaniseurs qui nous appartiennent, on met à la disposition de nos adhérents de nouveaux débouchés sécurisés, les risques financiers étant pris par la coopérative. »

6,9 M€ pour l’unité de Landres

Dix projets d’unités à l’échelle de la région Grand Est ont ainsi été identifiés par EMC2. Le modèle retenu est le suivant : des unités en injection, gérées par des salariés de la coopérative, avec des apports inférieurs à 36 000 t/an constitués de Cive et d’effluents d’élevage et collectés dans un rayon de 15 km, la durée d’engagement des exploitations variant de 7 à 15 ans. « On leur achète les matières végétales et on leur revend du digestat liquide, explique Grégory Baczynski. Et pour celles qui apportent des effluents d’élevage, on leur rend une prestation rendue racine, ça ne leur coûte rien. »

Une première unité, représentant un investissement de 6,9 M€, est opérationnelle depuis octobre 2021 à Landres (Meurthe-et-Moselle). Dix-huit exploitations sont engagées dans l’apport de biomasse. Avec une production de 175 Nm3/h, 1 400 foyers seront ainsi approvisionnés en gaz et 24 000 t de digestat seront produits chaque année. « Cette première unité est une vitrine qui nous permet de montrer aux agriculteurs quelque chose de concret, il sera donc plus facile d’en impliquer davantage », souligne Christophe Clesse, chef de projet méthanisation. Une deuxième unité est d’ailleurs en cours de construction.

Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !