Imprimer Envoyer par mail

Dossier Être le plus juste possible

réservé aux abonnés

-->
Le jeune négociant Paul Bidaut fait ses premiers pas de dirigeant en gérant la société Brie Alternative, reprise par la holding familiale. © Cédric FAIMALI

À la tête du négoce Brie Alternative, Paul Bidaut s’applique à imprégner de ses valeurs humanistes son quotidien de jeune dirigeant de 26 ans.

Aux yeux du jeune négociant Paul Bidaut, l’essentiel est « d’être le plus juste possible. J’essaie toujours de me mettre à la place de la personne en face de moi afin de trouver la situation la plus équilibrée pour chacun de nous deux. » Sa belle empathie l’a poussé également à devenir mentor depuis un an d’un jeune étudiant en BTS agricole.

Il s’est retrouvé à 25 ans à gérer le négoce Brie Alternative, repris en 2020 par le groupe familial Issipa constitué de quatre structures, dont le négoce Asel racheté en 2000 par son père, Olivier Bidaut. Plein d’enthousiasme, Paul Bidaut reconnaît se sentir d’autant « plus boosté » pour relever le défi de son poste par le fait d’être un jeune dirigeant. « C’est certes de la responsabilité et du travail. J’ai cependant toujours voulu être à mon compte, ayant quasiment tout le temps connu cet état d’esprit d’entrepreneur dans la famille. Et mon jeune âge est pour moi une force. »

Accompagné par une coach…

Une force nécessaire pour mener à bien ses trois priorités : participer à assurer la réussite de la transmission de l’affaire familiale en l’anticipant, son père ayant 55 ans à ce jour, œuvrer à la pérennité de la société Brie Alternative et rendre le groupe le plus attractif possible. Ce dernier point est vital pour lui car « nous avons besoin de mieux communiquer et de faire envie afin d’attirer du monde sur notre territoire rural ».

Pour réussir ces défis, il a été décidé un accompagnement, depuis août dernier, par une coach en management qui dispense ses services auprès des cadres dirigeants du groupe. « Nous souhaitions avoir un regard extérieur sur nos façons de faire et être épaulés dans la mise en place d’un état d’esprit groupe. Un codir et un comex ont été créés il y a six mois avec l’ensemble de nos cadres dirigeants. Le but de cet accompagnement est d’avancer tous ensemble : je ne me sens pas seul dans ma prise de décision ; je peux m’appuyer sur mon père, mon frère et nos collaborateurs. »

… et un club de jeunes négociants

Ce coaching participe à la préparation de la transmission qui interviendra dans quelques années avec son frère Simon, dirigeant de Semences de l’Est repris en 2016. Dans cet objectif, Paul Bidaut partage son temps entre Brie Alternative (y consacrant deux jours par semaine) et les autres sociétés du groupe. Et il s’est rapproché, depuis deux ans, du club « nouvelle génération » de Négoce Expansion qui lui permet d’accéder à des réunions thématiques, comme sur la transmission, et de se créer un réseau avec d’autres jeunes dirigeants. D’autre part, il est devenu ambassadeur du négoce agricole, initiative de Négoce Expansion et la FNA, en se positionnant plus particulièrement sur la communication avec les écoles. « J’ai déjà été appelé pour intervenir dans un lycée agricole. Ma grosse problématique de dirigeant est le recrutement. Nous devons mieux faire connaître nos métiers. » Créer des emplois ruraux lui tient à cœur. « Je suis fier, à 26 ans, de dire que je génère de l’emploi et de participer à la vie du territoire. J’aime dire que notre groupe fait vivre 42 familles. »

Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !
Son parcours

Ingénieur AgroSup Dijon en 2017

1 an dans le négoce familial Asel sur des projets transversaux

2 ans au Groupe Carré en tant que chef semences, agroéquipement, OAD et services

Dirigeant du négoce Brie Alternative, repris par le groupe familial, depuis juillet 2020

Imprimer Envoyer par mail