Le 13 janvier dernier, InVivo et Soufflet ont annoncé être entrés en négociations exclusives en vue d’une acquisition du second par le premier. On imaginait bien que les agriculteurs ne sauteraient pas au plafond par crainte d’une moindre concurrence sur le terrain, et on en parlait déjà dans notre enquête de 4 pages publiée dans notre magazine il y a quelques semaines. Mais notre baromètre Agrodistribution-ADquation le confirme.

Une bonne nouvelle pour seulement 11 % des agriculteurs

Selon cette étude ad hoc, seuls 11 % des chefs d’exploitation ayant au moins 50 ha de SAU déclarent que le rapprochement entre InVivo et Soufflet est plutôt une bonne nouvelle pour les agriculteurs français. Ils représentent 19 % sur la base de ceux étant au courant de ce rapprochement.

En effet, pas loin de la moitié (42 %) des agriculteurs de notre échantillon déclarent ne pas être au courant de ce rapprochement, notamment les éleveurs (55 %), ceux qui ne cultivent pas de blé tendre (54 %), ceux des régions Ouest et Sud (48 %), en polyculture-élevage (48 %) et ceux ayant moins de 150 ha de SAU (47 %).

Encore plus négatifs dans le Nord-Est

Enfin, environ un tiers des agriculteurs jugent cette nouvelle plutôt pas bonne ou absolument pas bonne (trois fois plus que ceux qui la jugent positivement), en particulier ceux ayant 50 ha ou plus de BTH (58 %), ceux en orientation grandes cultures (50 %), ceux ayant 150 ha de SAU ou plus (47 %) et ceux travaillant principalement avec un négoce (40 %).

Les résultats sont les plus négatifs dans la région Nord-Est, où l’activité agricole de Soufflet est la plus présente : si 36 % des agriculteurs ne sont pas au courant de l’opération, seuls 9 % la voient comme une bonne nouvelle et 38 % comme une mauvaise, 17 % ne se prononçant pas.

Renaud Fourreaux

Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
28%

Vous avez parcouru 28% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !