Selon notre baromètre Agrodistribution-ADquation, 23 % des agriculteurs interrogés ont un jour songé à se convertir à l’agriculture biologique, notamment les moins de 50 ans (27 %). Parmi ces agriculteurs ayant réfléchi à un passage au bio, près d’un tiers (31 %) a déjà réalisé une étude de faisabilité. Parmi eux, 12 % déclarent vouloir y donner suite. Ces derniers représentent 3 % sur la base totale.

Et seuls 6 % des agriculteurs sondés déclarent être déjà en agriculture biologique, ils sont 12 % pour la région Sud.

2,3 Mha en bio en 2019

Selon l’Agence Bio, qui a publié les chiffres 2019 du secteur le 7 juillet, 47 196 exploitations agricoles étaient certifiées en bio, soit 5 573 exploitations supplémentaires par rapport à 2018. La surface agricole a d’ailleurs doublé en cinq ans, passant de 1,1 Mha en 2014 à 2,3 Mha en 2019, soit 8,5 % de la SAU française. Le bio continue sa progression pas à pas.

En grandes cultures, 570 000 ha ont été conduits en bio en 2019, dont 100 000 ha en première année de conversion. Cette surface, en hausse de 17 % par rapport à 2018, correspond à 4,9 % de la sole totale de grandes cultures.

Lucie Petit