Imprimer Envoyer par mail

Agrial s’implique dans la formation d’agent de collecte

réservé aux abonnés

Agrial s’implique dans la formation d’agent de collecte
Cellules de stockage des grains à Fel (Orne). ALEXIS DUFUMIER

Le nouveau certificat spécialisé proposé en apprentissage au lycée agricole du Robillard a bénéficié de l’implication de la coopérative.

«Au sein d’Agrial, nous avions besoin de professionnaliser la formation des agents de collecte. C’est un métier qu’on apprend en général sur le tas, avec des limites liées au fait que certains apports théoriques sont de plus en plus indispensables. Il recouvre aujourd’hui des compétences très larges qui passent par les sujets de qualité, de maîtrise des outils de séchage des grains, des outils informatiques… Par ailleurs, une campagne agricole dure un an. Il est donc assez long de pouvoir former les jeunes à toutes les facettes du métier, ce qu’un établissement d’enseignement spécialisé peut en partie pallier », explique Nicolas Bredy, directeur d’Agrial Calvados, région plaine et Auge 14, à propos du partenariat noué avec le lycée agricole du Robillard pour la mise au point du nouveau certificat spécialisé agent de collecte approvisionnement.

Cette formation nouvellement habilitée par le ministère de l’Agriculture au sein de l’établissement calvadosien doit accueillir sa première promotion d’une dizaine d’élèves en septembre prochain. Il s’agit de la première formation d’agent de collecte dispensée en Normandie et la seule de France qui prend la forme de l’apprentissage. Prévu pour une durée d’un an, ce cursus accessible au niveau bac comporte seulement douze semaines de cours. « Cela permet de s’adresser à des jeunes qui souhaitent rapidement se positionner dans la vie active. Par ailleurs, cette formation est aussi adaptée à des titulaires d’un BTS, par exemple, et qui seraient à la recherche d’une spécialisation », note la responsable de formation du lycée, Amélie Lallier.

Pendant le cursus, les étudiants passent aussi le module de Sauveteur secouriste du travail et la formation Certiphyto en plus des aspects théoriques liés aux métiers des grains (gestion de la qualité, traçabilité, logistique…).

Attirer des candidats

Le métier d’agent de collecte recrute fortement. Nicolas Bredy a ainsi ouvert trois postes pour l’apprentissage en 2022-2023, rien que pour sa zone. Un défi pour la coopérative est d’ailleurs d’attirer des candidats vers la formation. Pour cela, Agrial fait notamment fonctionner son réseau interne. Une publication a ainsi été faite au sein du journal de la coop destiné aux adhérents. « Je n’ai pas l’habitude de chercher des jeunes à former, mais plutôt de chercher des entreprises prêtes à embaucher les jeunes en apprentissage, souligne Amélie Lallier. Avec le CS agent de collecte, c’est tout le contraire. Il faut se réinventer. »

Les partenaires ont identifié comme frein au recrutement une image fausse du métier, qui semble ennuyeux et solitaire. « En réalité, c’est tout le contraire, réagit Nicolas Bredy. Ce métier compte des gens extrêmement passionnés et qui sont en contact permanent avec tout un tas de personnes, avec une richesse liée au caractère saisonnier. C’est aussi un métier à fortes responsabilités. Lorsqu’on pilote un outil de 15 000 à 20 000 t de céréales, ce sont des millions d’euros qui sont entre vos mains. » Pour attirer les jeunes, le responsable d’Agrial explique que l’entreprise a beaucoup travaillé sur l’encadrement des apprentis. « Nous choisissons avec soin les référents de formation parmi des personnes qui ont la volonté réelle de transmettre leurs connaissances en toute bienveillance, assure-t-il. On fait attention aux gens chez Agrial, dans une logique d’épanouissement personnel et de fidélisation. »

Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
15%

Vous avez parcouru 15% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !
Le métier d’agent de collecte recrute fortement., ALEXIS DUFUMIER © ALEXIS DUFUMIER
ALEXIS DUFUMIER, © ALEXIS DUFUMIER
Deux ans et demi de travail

En tout, il aura fallu deux ans et demi de travail au lycée agricole du Robillard, avec ses partenaires Agrial et la coopérative de Creully, pour mettre sur pied la formation de certificat spécialisé agent de collecte approvisionnement, dont un an de travail pour construire les contenus et les faire habiliter par le ministère de l’Agriculture. Une dizaine de places sont ouvertes pour septembre avec un potentiel maximum de seize élèves à terme. Cette initiative intéresse de nombreux acteurs professionnels. Des contacts ont été noués, entre autres, avec Sénalia et Intercéréales.

Imprimer Envoyer par mail