Imprimer Envoyer par mail

L’Occitanie consomme coopératif

réservé aux abonnés

-->
Bernard Augé, de Coop de France Occitanie, porte le dossier Consommons coopératif et son développement à toutes les coops de la région. © Coop de France Occitanie

Coop de France Occitanie met en place le dispositif Consommons coopératif. Cinquante coops ont déjà adhéré et une centaine de produits sont proposés à la vente.

«Tout a commencé en 2012, après la mise en place de Coop de France Languedoc-Roussillon, raconte Bernard Augé, directeur adjoint à la communication et aux SIQO de Coop de France Occitanie. Nous avons demandé à animer quelques journées pendant le Salon de l’agriculture à Paris, pour mettre en avant des produits de la région, comme les vins et les olives. Cela se passait devant le mur des marques des coopératives de Coop de France. Puis en 2016, nous avons créé un logo sous forme de tampon rond annonçant Consommons coopératif en Occitanie. Certaines coops l’affichent sur la contre-étiquette de leurs bouteilles. Cela ne coûte pas cher et c’est un formidable outil de communication. »

Pour compléter l’information clients, les quatre valeurs de la coopération qui sous-tendent ce mouvement sont détaillées sur le site consommonscooperatif.com, créé pour accompagner la démarche : solidarité, équité, responsabilité et transparence, regroupées sous l’acronyme SERT, au sens de « servir » le consommateur et l’agriculteur.

Un portail internet

Coop de France Languedoc-Roussillon a acquis une grande expérience dans la mise en place d’évènements visant à promouvoir les produits et à communiquer sur la coopération. Depuis trente ans, elle organise ainsi un concours de vins regroupant 800 échantillons dégustés par un jury de 130 membres. Puis, parmi les six médailles d’or attribuées, un groupe de « femmes d’influence » désigne ses « Coups de cœur » en rouge, blanc et rosé. Il y a quelques années, les huiles d’olive des six coops oléicoles de la région ont rejoint le concours, suivies en 2018 des fromages.

« Entre 2017 et 2019, nous nous sommes aussi donné comme objectif de créer un portail internet, sur lequel les acheteurs allaient pouvoir découvrir les produits et les points de vente dans lesquels les trouver, poursuit Bernard Augé. Nous avons recensé 400 boutiques en Occitanie, à la fois magasins et corners alimentaires appartenant aux coops agricoles et caveaux de dégustation des coops viticoles. Notre site propose une carte des établissements et des fiches sur les structures et leurs produits. À terme, nous souhaitons en faire un site marchand, sur lequel chacun pourra commander en ligne. Cela suppose toutefois un gros travail de mise en place logistique. »

Cross marketing entre les coopératives

Coop de France Occitanie a aussi édité une carte papier des boutiques, qui est à disposition des visiteurs dans les offices de tourisme et à l’accueil des sites. Elle a aussi recruté une étudiante en master d’agritourisme pour faire le tour des coops et de leurs points de vente, afin de leur proposer du cross marketing. L’idée est de profiter de la mise en avant d’un produit dans une boutique, pour en proposer un autre de la même famille ou pouvant s’accorder pour un repas, afin de susciter l’achat, comme ajouter de l’huile d’olive quand on vend déjà de l’huile de noix.

« Pour le moment, nous disposons d’un catalogue d’une centaine de produits fabriqués par les 50 coops qui adhèrent à la démarche, indique Bernard Augé. Chacune peut y piocher pour compléter l’assortiment de ses points de vente ou pour mettre en place, par exemple, une armoire de produits festifs pour la fin de l’année. »

Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
15%

Vous avez parcouru 15% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !
Repères

Coop de France Occitanie : 336 coopératives, 27 unions, 160 filiales, notamment agroalimentaires. Le mouvement Consommons coopératif invite le client à « donner du sens à son achat », à « participer au maintien de l’économie sociale et solidaire ».

Le catalogue devrait comporter, au final, un millier de produits.

Des discussions sont en cours chez Coop de France pour étendre cette initiative aux autres régions.

Imprimer Envoyer par mail