n Dans un communiqué commun, les géants du négoce international font part de leur souhait de normaliser et digitaliser les transactions mondiales liées au transport maritime des commodités, à travers la blockchain ou l'intelligence artificielle. « Éliminer les inefficacités mènerait à des délais de traitement des documents plus courts, une réduction des temps d'attente et une meilleure visibilité de bout en bout des transactions », arguent-ils.