Des silos à grains sud-coréens transformés en gigantesque oeuvre d'art colorée sont entrés au Livre Guinness des records comme la plus grande fresque murale extérieure du monde, détrônant ainsi le Pueblo Levee Project, situé sur la digue d'une rivière à Pueblo, dans l'État américain du Colorado.

Ce silo se trouve dans le port d'Incheon, à l'ouest de Séoul, où est déchargée la moitié des céréales et des oléagineux achetés par ce pays, lequel figure parmi les premiers importateurs nets mondiaux de produits agroalimentaires. L'oeuvre occupe 23 688 mètres carrés sur 48 mètres de haut et 31,50 mètres de large. Elle dépeint le passage d'un jeune garçon vers l'âge adulte, à travers une collection de livres décrivant les quatre saisons. D'après l'agence sud-coréenne Yonhap, elle s'inspirerait de projets artistiques collectifs menés dans les années 1920 à travers les États-Unis et le Mexique.

Vingt-deux artistes ont utilisé plus de 850 000 litres de peinture pour un coût de 550 millions de wons (430 000 €). La fresque a été commanditée par la municipalité d'Incheon, ainsi que par les autorités portuaires, afin d'améliorer l'image des infrastructures industrielles vieillissantes. Les autorités espèrent aussi que les silos favoriseront le tourisme à Wolmi, île voisine d'Incheon et destination prisée.

Renaud Fourreaux, d'après l'AFP