En Île-de-France, le fait marquant de l'année réside dans la mise en service du silo Sevépi de Bréval, dans les Yvelines (photo), dont l'investissement s'est monté à 17 M€. Cette installation de 25 000 t, la plus conséquente de la coop, a pour particularité de pouvoir travailler du grain conventionnel pour 20 000 t, et du grain bio pour 5 000 t. Elle est équipée de trois nettoyeurs-séparateurs, d'un calibreur, d'une table densimétrique, d'un trieur optique et de deux groupes froid. L’objectif n’est pas d’augmenter la collecte du secteur de Bréval, mais de pouvoir rendre autonome en termes de capacité de stockage ce site, qui a pris pied sur l’emplacement de deux anciens silos et d’un dépôt d’appro, de mieux répondre aux cahiers des charges avec l’aval, et de réaliser des prestations pour d’autres OS, notamment en bio pour les coopératives partenaires de l’UCBC.

356

Contenu réservé aux abonnés d'Agrodistribution

Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter et poursuivre la lecture
35 %

Vous avez lu 35 % de l'article

Poursuivez la lecture de cet article

en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • Accédez à nos articles
  • Profitez du contenu de notre application
  • Recevez nos newsletters
  • Recevez chez vous 1 numéro de notre revue
Ce contenu est réservé aux abonnés d'agrodistribution
Je suis abonné
Je me connecte
Je ne suis pas abonné
Je découvre