Les récentes nominations de directeurs chez Limagrain, Natura’pro, Maïsadour ou encore, dans un futur proche, Cérèsia, corroborent le titre de ce dossier inspiré par le rythme plus soutenu de mouvements depuis deux à trois ans à la tête des coopératives et négoces. Neuf dirigeants, dont deux associés (lire p. 28), qui ont pris leurs fonctions entre l’an dernier et cette année, ont bien voulu té...
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !
Accompagner les dirigeants salariés de coops
Christian Cordonnier et Julie Demay, président et déléguée générale du Dirca,

Afin de défendre les intérêts des cadres dirigeants des coopératives et les accompagner, le Dirca a été créé en 1945 et défini comme le mouvement des cadres dirigeants de la coopération agricole et agroalimentaire. Dès 1951, un accord paritaire national (APN) a été conclu avec l’ancêtre de La Coopération agricole pour régler les conditions d’emploi et le système de rémunération. Aujourd’hui, le Dirca se décline en « 15 sections régionales et une section professionnelle qui organisent une à deux animations par an », expose Christian Cordonnier, son président. Sur les 550 membres, 200 sont d’anciens cadres dirigeants. 67 % des actifs tiennent une fonction de DG et 10 % sont en recherche d’emploi. « Nous avons un service d’offres d’emploi avec toujours 5 à 6 postes de direction ouverts », commente Julie Demay, sa déléguée générale. Outre l’accompagnement par un parrain ou un coach (lire p. 24), un fonds de soutien est à disposition en cas d’urgence.

Un projet de formation à l’horizon 2022
François-Claude Cholat, président, et Lucie Martin, directrice opérationnelle de Négoce Expansion.,

Négoce Expansion est en train de mettre sur pied une formation destinée à la nouvelle génération de négociants et qui devrait démarrer au second semestre 2022. « Nous travaillons à un parcours qui leur donnera les outils et l’ouverture nécessaires pour reprendre l’entreprise et la piloter. Pour cela, nous sommes partis de l’expérience positive du réseau Impaact avec sa formation pour dirigeants », avance Lucie Martin, directrice opérationnelle de Négoce Expansion. Le programme qui avait été élaboré dans le cadre d’un partenariat entre Impaact et l’école Toulouse Business School est en train d’être remis à plat pour l’adapter aux besoins d’aujourd’hui et à venir. Les compétences dispensées vont être travaillées autour de quatre piliers : la stratégie d’entreprise, la finance, le marketing, le management et les ressources humaines. « Tout en restant très lié à notre métier », tient à préciser François-Claude Cholat, président de Négoce Expansion. Les stagiaires seront en effet appelés à travailler sur un projet relatif à leur entreprise. « L’idée est qu’ils aient une formation adaptée à leur entreprise et qu’ils soient aussi en réseau, ajoute François-Claude Cholat. Et les jeunes auront des parrains qui seront des négociants. On prêtera attention à ce que le parrain soit du même réseau économique que leur entreprise. »