Imprimer Envoyer par mail

Elicit Plant protège les cultures du stress hydrique

réservé aux abonnés

-->
Aymeric Molin, directeur général d’Elicit Plant (à dr.), et Antoine Wattel, directeur commercial, sur leur stand à Innov-Agri, en septembre dernier, où les deux solutions BEST-a ont été présentées. © Renaud FOURREAUX

Avec l’homologation de ses deux premières solutions biostimulantes à base de phytostérols et le lancement de leur commercialisation, Elicit Plant revendique son ambition de réduction du stress hydrique sur les cultures.

Jeune société implantée au cœur de la Charente, Elicit Plant investit le marché des biostimulants avec ses deux premières solutions BEST-a. « Nous avons qu’une seule revendication, très claire, c’est la réduction du stress hydrique », affirme Jean-François Dechant (photo en médaillon), président d’Elicit Plant.
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
15%

Vous avez parcouru 15% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !
En chiffres

Un laboratoire R&D de 600 m2 au cœur d’une ferme expérimentale de 800 ha

Une vingtaine de collaborateurs

2 premières AMM pour BEST-a maïs et BEST-a soja

3 brevets dont 2 en France pour l’utilisation des phytostérols en agriculture

Imprimer Envoyer par mail