En 2020, la gamme biosolutions de De Sangosse, qui comprend solutions de biocontrôle, biostimulants, biofertilisants et adjuvants, a été déployée sur 8 Mha, dont 1 Mha en biocontrôle. La société s’est fixé comme objectif d’atteindre 17 Mha déployés en 2030, dont 6 Mha en biocontrôle.

Une nouveauté en 2022

Pour relever ce défi, De Sangosse devrait lancer huit nouveaux projets de biocontrôle dans les trois années à venir. En 2022, une nouvelle solution fongicide, connue pour le moment sous le nom de projet DSPF 016, à base de phosphonate de potassium, devrait faire son entrée sur le marché. Elle permettra de lutter contre la septoriose du blé ainsi que le mildiou en pomme de terre, permettant aux producteurs de renouveler leurs programmes fongicides après le retrait du mancozèbe.

Acquisition de Fertiplus

En matière de biostimulants, De Sangosse a annoncé en mai l’acquisition de la société française spécialiste de la nutrition des plantes, Fertiplus France, et de ses filiales internationales Fertiplus Agrosciences, Bioveg et Synagro. La société, dont le site industriel est dans la région de Barcelone, en Espagne, développe, produit et commercialise à l’international des biostimulants depuis maintenant plus de vingt ans. « Fertiplus va s’appuyer sur les ressources de De Sangosse afin de poursuivre le développement de nouveaux produits, affirme Nicolas Fillon, DG de De Sangosse. Notre présence internationale renforcera la mise en marché du portefeuille Fertiplus sur le marché mondial. »

Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
33%

Vous avez parcouru 33% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !