Adama

Un projet

« À côté de nos produits à base de fluazinam et DMM, Banjo Extra et Banjo Forte, nous travaillons sur un produit de biocontrôle », confie Sylvie Llados.

BASF AGRO

Zampro avec adjuvant

« Avec l’arrêt d’Acrobat M DG qui contenait du mancozèbe, notre offre se recentre sur Aviso DF, Polyram DF, Optimo Tech, Zampro Max et notre nouveauté, Zampro Star, un Zampro Max + Dash HC », précise Vincent Billon. Par ses effets mouillant, dispersant et pénétrant, Dash HC apporte plus d’efficacité et de régularité d’action au Zampro.

Bayer CropScience

Avec produit de biocontrôle

« Avec la disparition du mancozèbe, Infinito, qui progresse depuis deux ans, va se positionner tout au long du cycle de la pomme de terre, de la levée à la végétation stabilisée, souligne Mylène Striebel. Il montre de bons résultats en phase de croissance active. Nous allons le travailler en 2022 avec un produit de biocontrôle, à base de phosphonate de potassium, pour réduire encore davantage la dose, sachant qu’il bénéficie déjà d’un faible niveau d’IFT. Nous travaillons aussi sur le projet F313 contre l’alternaria, à base de prothioconazole et fluopyram. »

Belchim

Positionnement précoce

« Positionné traditionnellement en juillet-août sur végétation stabilisée, Ranman Top a aussi montré tout son intérêt dès le début du cycle, et constituera à ce stade une bonne alternative au mancozèbe, souligne Bertrand Boulet. Kunshi peut aussi être employé en début de campagne en alternance avec Ranman Top. Ce dernier peut également être employé en fin de cycle, où il constitue la référence pour lutter contre le mildiou du tubercule. »

Corteva

Un nouveau pack

« Pour remplacer les associations de Zorvec Enicade proposées jusqu’à présent à base de mancozèbe, nous proposons le nouveau pack NCOZ qui associe le Zorvec Enicade avec de l’Azuléo (Ranman Top), indique David Pe. Et nous conservons le pack NTEC avec le Gachinko. »

De Sangosse

Premier produit biocontrôle

« Notre nouveauté, Pygmalion, à base de phosphonate de potassium, a obtenu son AMM en tant que produit de biocontrôle non classé, précise Marie Aubelé. Il peut s’utiliser dès la levée à 2 l/ha en association avec une demi-dose d’un fongicide partenaire en trois applications par an, ce qui fait gagner 1,5 IFT. Les résultats techniques sont très bons. Nous pensons qu’il pourrait couvrir à terme 200 000 à 300 000 ha déployés. Grâce à son mode d’action très particulier, il n’est pas sujet aux risques de résistance. »

FMC

Forcément en association

« Nos spécialités Vendetta/Trabant à base de fluazinam et d’azoxystrobine devraient se redéployer avec l’arrêt du mancozèbe, estime Johanny Guinaudeau. Elles ont l’avantage d’être efficaces à la fois contre le mildiou et l’alternariose. À noter aussi que Gaixo et Tizca, à base de fluazinam solo, doivent être forcément utilisées en association et sur végétation stabilisée. »

Gowan

Bons résultats techniques

« Avec l’arrêt de l’Adério, association de zoxamide ou Zomium et mancozèbe, Gowan recentre son offre sur Reboot, à base Zoxium et cymoxanil, qui obtient de très bons résultats techniques, souligne Olivier Deneufbourg. Des associations du Zomium avec d’autres substances actives sont à l’étude ».

Philagro

Application plus précoce

« Nous ouvrons la voie de l’utilisation plus précoce, dans les programmes de Leimay et Akolit, dès la levée, dans le cadre de la disparition du mancozèbe », note Anne Giroud.

Syngenta Agro

Contre l’alternariose

« À côté de Rêvus à base de mandipropamide, notre Rêvus Top qui associe la mandipropamide au difénoconazole, apporte une solution très intéressante à la fois contre le mildiou et l’alternariose (Alternaria solani et A. alternata), reconnaît François Sénéchal. Des atouts dans le cadre de l’arrêt du mancozèbe qui avait un effet contre l’alternariose. »

UPL

Reprise du Proxanil

UPL a repris à sa gamme le Proxanil, dont il avait confié la distribution jusqu’à présent à Belchim. « Cet antimildiou combine l’effet antisporulant du propamocarbe à l’effet rétroactif du cymoxanil, indique UPL. Il constitue une base incontournable dans les programmes antimildiou en situations curatives. »

Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
12%

Vous avez parcouru 12% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !