Adama

La première alternative

« De par sa mention abeilles et son bon profil vis-à-vis des auxiliaires, Mavrik Jet, autorisé récemment sur pommes de terre, se positionne comme la première alternative naturelle au Teppeki sur cette culture, s’il n’est pas utilisable sur pommes de terre en 2022 », indique Guillaume Barbe.

Bayer CropScience

À nouveau soumis à dérogation

« Movento, à base de spirotétramate, pourra être utilisé en 2022 s’il obtient comme en 2020 et 2021 une dérogation », précise Mylène Striebel. « Sur maïs, nous confirmons l’utilisation de Decis Expert contre les vers de gris et noctuelles terricoles en traitement du sol, et Décis Protech contre les pyrales, cicadelles et sésamie en traitement foliaire », ajoute Pierre-Yves Yeme.

Belchim Crop Protection

Retrait sur pommes de terre

« À la demande du détenteur d’Amm, ISK Biosciences, l’usage pucerons pommes de terre a été retiré le 3 janvier 2022 pour Teppeki. L’interdiction a été immédiate sauf en plants, où un délai a été accordé jusqu’au 3 juillet 2022 pour la vente, et 3 juillet 2023 pour l’utilisation. Les sous-produits de la production de plants ne pourront pas être utilisés en alimentation humaine, ni animale. »

Bioline AgroSciences

Une formule combinée

« En plus de notre formule standard de trichogrammes contre la pyrale, nous proposons désormais une formule adaptée aux zones mixtes sésamie et pyrale qui combine une intervention chimique optimisée contre sésamie et une lutte complémentaire avec trichogrammes, que nous avons appelée Trichotop Max Combi pour les coopératives, Pyracline Combi pour les négociants, explique Florent Ehry. L’insecticide est appliqué au début du traitement contre la sésamie, et deux à trois semaines plus tard, la protection avec les trichogrammes permet de contrôler les pyrales jusqu’à la fin des vols. La machine T-Protect Booster, que nous proposons depuis l’an dernier pour déposer sur le sol les Trichotop Max T-Protect, fait des adeptes, cinq devraient fonctionner en 2022. »

Corteva

Le service en plus

« La cyperméthrine que nous proposons dans Belem a obtenu le renouvellement de son homologation en octobre 2021, indique David Pé. Nous cherchons aussi à optimiser les techniques d’application de nos produits. En traitement de sol, nous proposons gratuitement aux agriculteurs un diffuseur QDC-DXP pour répartir au mieux les microgranulés autour de la graine dans la raie de semis. » « Nous préconisons désormais de semer à 50 kg/ha l’avoine, le blé ou l’orge plante-appât à associer à Success GR », précise Guillaume Quinot. « En insecticide foliaire, pour optimiser l’application du Mezalid au milieu du maïs, nous proposons Mezaltech, un service complet qui associe un réseau de piégeage et un réseau d’entreprises de travaux agricoles qui appliquent le produit avec un pendillard à deux buses », explique Mathieu Vaisset.

De Sangosse

Plus de biocontrôle

« Sur maïs, nos trichogrammes Bio-Logic et Trichosafe poursuivent leur développement, assure Marie Aubelé. Les applications par drone représentent désormais 15 à 20 % de nos ventes. Sur pommes de terre, l’innovation vient de Naturalis, notre nouveau produit de biocontrôle à base du champignon Beauveria Bassiana contre les taupins de la pomme de terre. »

FMC

Programme Premium

« Sur maïs, nous proposons une communication croisée avec un des fournisseurs de trichogrammes pour un programme Premium qui consiste en une première intervention avec le Coragen contre les sésamies suivie d’une protection avec les trichogrammes contre la pyrale, explique Patrick Bergougnoux. De même, nous formalisons une protection optimale avec l’association du Coragen avec le Sticman, un adjuvant de De Sangosse, qui permet de mieux répartir le produit sur la plante et de bénéficier d’un avantage en termes de CEPP. À noter que les emballages en 1 et 3 l de Coragen seront dorénavant commercialisés en bouteilles rondes. Nous travaillons aussi sur la possibilité d’extension d’usage de Coragen contre la teigne de la betterave dans les années à venir. »

Philagro

Éligibles aux CEPP

« Nos nouveaux produits de biocontrôle DiPel DF (Bacillus thuringiensis kurstaki) et Xentari (Bt Aizawai) ont la particularité d’être autorisés à la fois contre la sésamie, héliothis et la pyrale du maïs, souligne Anne Giroud. Ils ont aussi l’avantage d’être éligibles aux CEPP et d’être autorisés sur tous les types de maïs. »

Syngenta

Nouvelle substance active

« Sur betteraves, nous lançons Afinto, insecticide à base d’une nouvelle substance active, la flonicamide, qui bénéficie d’un mode d’action unique et d’une efficacité sur les deux pucerons vert et noir, détaille Aline Zaborowski. Proposé en deux packagings de 2 kg et 500 g, il s’utilise à la dose de 0,14 kg/ha. »

Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
11%

Vous avez parcouru 11% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !