Corteva achève la construction d’un nouveau centre de technologies appliquées aux semences (CSAT) dans le sud-ouest de la France, opérationnel cette année. Ce centre d’Aussonne sera le premier en Europe et le troisième dans le monde. Il sera dédié aux services d’expertise pour les semences, avec un important investissement scientifique. « Nous investissons près de 5 millions d’euros dans ce projet. Parce que les technologies de traitements de semences consistent en un traitement spécifique sur les semences plutôt qu’une application sur les parcelles, elles contribuent à réduire l’empreinte environnementale de l’agriculture », a déclaré André Negreiros, responsable des technologies de traitements des semences Europe, pour Corteva Agriscience.

Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
67%

Vous avez parcouru 67% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !