Imprimer Envoyer par mail

Les fongicides haut de gamme plébiscités

réservé aux abonnés

Les fongicides haut de gamme plébiscités

Les volumes traités de semences de céréales à paille ont encore progressé de 7 % en 2020. L’arrivée d’un nouveau fongicide orge chez BASF et de nouveaux biostimulants chez UPL devrait permettre au marché de retrouver de la valeur cette année.

La poussée de la sole de céréales d’hiver à plus de 6,8 millions d’hectares en 2020 a certainement joué en faveur des traitements de semences. La progression du marché est estimée à 7 % en volume traité par rapport à la campagne précédente. Autre tendance : plus de 60 % des produits de protection des semences sont aujourd’hui commercialisés en dehors du circuit des stations de semences certifiées, selon le Staff, le syndicat des trieurs à façon.

Les TS fongicides premium

Deux sociétés dominent le marché de la protection fongicide : Syngenta (plus de 50 %) et Certis (20 %) qui progresse de 7 points en 2020. UPL marque une avancée avec 8 % de part de marché pour les fongicides. Bayer se situe autour de 4 %. BASF refait surface sur ce marché avec son nouveau TS fongicide, Rubin Plus, à profil multicéréales (fludioxonil + triticonazole + fluxapyroxad). Depuis cinq ans, la tendance du marché va vers l’utilisation de fongicides haut de gamme, premier maillon de la rentabilité finale de la céréale.

Syngenta conserve donc sa place de leader avec Vibrance Gold (sedaxane), premier produit utilisé sur la semence certifiée, qui protège plus de deux tiers des quintaux. Sur la protection des semences de ferme, Vibrance est également très utilisé et arrive en deuxième position derrière le Celest Net (fludioxonil). « Le cumul de ces deux produits représente près de la moitié des hectares de céréales protégés », souligne Luc Flamant, responsable technique chez Syngenta. Par ailleurs, sur un tout autre segment, la firme annonce l’arrivée à partir de 2022 de nouvelles solutions de biostimulants pour répondre aux attentes du marché.

De son côté, sur le marché de la protection fongicide, Certis enregistre en 2020 un bon accueil de sa formulation Prepper à base de fludioxonil. Les autres solutions fongicides Negev (fludioxonil + tébuconazole), Difend Extra (fludioxonil + difénoconazole) et Copseed (cuivre) sur le créneau biologique, ont aussi progressé l’an dernier, selon Certis. Latitude XL a protégé 660 000 ha contre le piétin échaudage en 2020. « Aujourd’hui, 70 % des blés sur blés reçoivent une protection préventive ; les agriculteurs ont vraiment pris conscience du risque piétin échaudage qui pèse sur leurs résultats, signale Vanessa Denaud, chef marché TS Certis. Et Latitude XL progresse aussi significativement sur blé dur et sur orge. »

Les TS insecticides font du surplace

Sur le créneau de la protection insecticide, les solutions de contrôle des ravageurs du sol demeurent restreintes. Seulement 20 % des hectares de céréales reçoivent une protection sur les semences. Deux matières actives pyréthrinoïdes se partagent ce marché. Syngenta détient avec la téfluthrine (Attack et Austral Plus Net) un peu plus de 50 % des surfaces traitées. Austral est la première solution insecticide du marché permettant de contrôler les attaques de taupins, mouches grises et zabres. UPL enregistre une progression sur le marché de la cyperméthrine avec Langis/Signal au niveau national, l’avancée étant plus marquée dans les régions à problématique taupin. « Tous marchés confondus, Langis et Signal détiennent une part de marché d’environ 48 % », annonce Charlie Coquin, chef de marché UPL. Les acteurs du marché s’attendent à une hausse des applications pour la prochaine campagne, dans la mesure où les dégâts de taupins et zabres s’observent dans toutes les régions.

Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
15%

Vous avez parcouru 15% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !
« De nouveaux pelliculants arrivent »
Vanessa Denaud, chef de marché TS Certis,

« Certis va développer une gamme de pelliculants appelés Certicoat, destinés au marché des céréales à paille et hybrides. Ces formulations ont été testées en station de semences au cours de l’année 2020. Plusieurs pelliculants au sein de cette gamme seront disponibles, avec une palette de plus de 10 couleurs afin de répondre au mieux au besoin de nos clients, et des formulations spécifiques à la demande. Cette gamme bénéficie des derniers progrès en termes de formulation, ce qui va dans le sens de l’évolution réglementaire. Sur l’ensemble de la gamme, Certis a porté une attention particulière à l’accompagnement par son offre Stewardship, qui vise la qualité d’application et des bonnes pratiques. »

Chiffres clés

Marché TS 2020 en volume (estimation provisoire Semae, ex-Gnis) : 4,78 millions de quintaux de semences de céréales d’automne certifiées.

TS fongicides sur 70 % des semences ; TS insecticides sur 20 %.

Marché TS (agriculteurs) en valeur : environ 130 millions d’euros en 2020-2021.

Imprimer Envoyer par mail