Aurélien Simbelie (Nutrilim), 35 ans, vient d’être élu président de So’Fab, à l’occasion de l’AG de l’union régionale des fabricants d’aliments pour animaux du Sud-Ouest qui s’est tenue le 3 juin, à Rodez. Il est l’actuel président du directoire de Nutrilim, créée en janvier 2021, qui regroupe trois marques historiques, Simbelie, DFP et Moulin Beynel (bio), pour un total de 190 000 t d’aliments distribués dans l’ex-Limousin et les départements limitrophes.

Pascal Pringault (RAGT), le président historique de So’Fab depuis sa fondation en 2015, passe la main tout en restant membre du bureau. Le vice-président, Jean-Louis Zwick (Maïsadour), reste en poste, ainsi que le trésorier Denis Simon (Unicor) et le secrétaire Michel Vernet (Sanders-Euralis).

L’importance du collectif

Administrateur de So’Fab depuis plusieurs années, Aurélien Simbelie est également administrateur du Snia, et se fera le relais de la grande région Sud-Ouest au niveau national. « Je crois au travail collectif. So’Fab le fait à plusieurs niveaux. Ainsi, la convention de dépannage signée entre nos membres en cas de problème technique dans une usine a été actionnée une fois cette année : trois fabricants ont dépanné une usine, s’est félicité le nouveau président de la So’Fab. Autres exemples, la négociation collective de dérogation pour la circulation de nos camions de livraison le week-end ou le rappel à nos fournisseurs de leur obligation d’être certifiés RCF dans le cadre d’Oqualim. »

Indemniser les pertes liées à l’influenza aviaire

Après une année marquée par un nouvel épisode d’influenza aviaire qui a fait perdre 250 000 t d’aliments aux fabricants de So’Fab, le nouvel élu espère que le métier de la nutrition animale sera bien reconnu comme essentiel à la filière et indemnisé aussi pour les pertes subies. Autre sujet d’inquiétude, l’augmentation continue des prix des matières premières et, notamment, de la prime du soja non OGM qui a triplé en un an.

Yanne Boloh