Déjà très impliquée dans les travaux de l’association, l’animation de groupes de travail et dans divers séminaires, Céline Barthet a été élue, jeudi 12 mars, à la présidence d’IBMA France, l’association française des entreprises de produits de biocontrôle. Elle est directrice homologations et affaires réglementaires de Sumi Agro France qu’elle a rejoint en 2005.

Ronan Goff et Alain Querrioux, vice-présidents

Une présidence qui reste tenue par un représentant de Sumi Agro puisque Céline Barthet prend ainsi la suite d’Antoine Meyer, promu récemment à la tête de Sumi Agro Europe, après avoir été président de Sumi Agro France. Il présidait IBMA France depuis 2016. Deux vice-présidents accompagnent la nouvelle présidente : Ronan Goff (Certis Europe) et Alain Querrioux (Andermatt France).

Une feuille de route pour 2030 à venir

Prochainement, le plan « IBMA France 2030 » sera présenté, la nouvelle feuille de route stratégique de l’association pour la décennie à venir. Outre la gestion de la crise liée au Covid-19, les prochaines échéances concernent la stratégie nationale de déploiement du biocontrôle, le pacte productif 2025 avec le biocontrôle parmi ses priorités, la reconnaissance européenne du biocontrôle et les partenariats déjà engagés, comme ceux avec l’association du contrat de solutions et avec le consortium public-privé sur le biocontrôle, tous deux ayant IBMA France comme membre fondateur.

Hélène Laurandel
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
35%

Vous avez parcouru 35% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !