Nicolas Rialland assurera, à partir du 1er septembre, la direction générale de la CGB et succédera ainsi à Pierre Rayé, en poste depuis décembre 2017. Franck Sander, président du syndicat betteravier, a annoncé sa nomination lors du conseil d’administration de la CGB le 30 juin 2022. À 52 ans, Nicolas Rialland est ingénieur agronome de l’Esa d’Angers et diplômé de l’Essec.

Un passage par la coopération agricole

Il a démarré sa carrière comme spécialiste sur les marchés à terme des matières premières agricoles chez Euronext/Matif, puis dans la coopération agricole, chez Sigma Terme, alors filiale de l’union InVivo. Nicolas Rialland a ensuite rejoint la CGB en 2006 où il a exercé successivement plusieurs fonctions, dont celles liées au développement du bioéthanol et à la relation avec les délégations régionales et la CGB. Depuis 2017, il est directeur environnement et affaires publiques du syndicat.

Les défis de la filière betterave

« Nicolas Rialland a fait preuve d’une expertise reconnue sur de nombreux dossiers betteraviers, souligne le président de la CGB dans un communiqué publié le 30 juin. Grâce à son expérience au sein de notre organisation depuis 16 ans et son engagement auprès des agriculteurs, il a tous les atouts pour diriger notre structure, avec l’appui de l’ensemble des équipes à Paris et en régions, et relever les nombreux défis betteraviers. »

« Mon investissement sans faille auprès des betteraviers nous permettra de bâtir collectivement les solutions les plus pertinentes pour répondre aux nombreux défis qui attendent notre filière, alors qu’elle sort progressivement d’une crise sans précédent, a indiqué de son côté Nicolas Rialland. La CGB restera pleinement mobilisée pour accompagner les planteurs dans cette période charnière, en veillant à maintenir une filière compétitive et durable. »

Blandine Cailliez