Site historique de Vaesken dédié à la collecte de céréales, le silo de Nieurlet accueille désormais une station de mélange d’aliments du bétail, qui va renforcer les capacités du groupe dans le domaine de la nutrition animale. Avec plus de 60 000 t distribuées par an, le négociant, désormais filiale du groupe belge Arvesta, a vu ses ventes d’aliments composés et matières premières progresser de plus de 50 % au cours des cinq dernières années.

Un quart du bâtiment de Nieurlet (Nord), soit 2 000 m2, est désormais dédié à l’activité aliment.

Vaesken réalise aujourd’hui un chiffre d’affaires annuel de 79 M€, dont 21 M€ en alimentation animale. « Et l’entreprise est déterminée à continuer son développement dans ce secteur », assure Pauline Morin, responsable marketing de l’entreprise.

Des mélanges à la carte

Après quatre mois de travaux, le négociant a invité l’ensemble de ses clients éleveurs pour inaugurer cette nouvelle installation, le vendredi 17 juin. « Le site, qui est propriété de Vaesken, est situé au cœur de son secteur, souligne la responsable. Il offre un environnement spacieux et ergonomique avec un potentiel de développement conséquent. »

Le bâtiment dispose d’une surface de 8 000 m2. Il reste dédié pour moitié à la collecte de 6 000 t de céréales, avec deux cellules, et pour un quart au stockage d’engrais, ce qui laisse un dernier quart, soit 2 000 m2, à l’activité aliment. « Vingt-deux cases cloisonnées ont été aménagées pour stocker sur place une large gamme de matières premières et de mélanges à la carte, destinés aux clients du négociant », indique-t-elle.

Vaesken a vu son activité aliments du bétail progresser de plus de 50 % au cours des cinq dernières années.

Trois fournisseurs

Avec quatre techniciens spécialisés en production animale et six chauffeurs, Vaesken s’appuie désormais sur trois sites aliments et sur sa propre flotte de camions, dans le domaine de l’élevage. Reconnu de longue date pour son expertise et sa proximité avec les éleveurs, le négociant travaille principalement avec trois fournisseurs Novial, Sabe et ForFarmers. Vaesken est également présent dans le bio et le non-OGM.

« En proposant des solutions durables et de qualité, en s’appuyant sur la technologie et une agriculture intelligente, en optimisant la distribution et son impact sur la planète, Vaesken est le partenaire durable et innovant par excellence de ses clients agriculteurs », ajoute Pauline Morin.

Pierre Bernigaud, nouveau DG

Le négociant a profité de la réunion pour présenter à ses clients son nouveau directeur général, Pierre Bernigaud, recruté après le départ d’Étienne Bracquart. À 50 ans, Pierre Bernigaud, qui est diplômé de l’école de commerce Audencia, a travaillé pendant plus de vingt ans dans l’agroalimentaire et en particulier dans les groupes Danone et Bel à différents postes, notamment à des responsabilités de marketing, ventes et direction, et dans plusieurs pays dont l’Ukraine, la République tchèque et la Russie.

Il sera entouré dans ses fonctions par Julien Marquillier, en tant que directeur administratif et financier France, Clément Deleye, au poste de responsable commercial production végétale, Dominique Réant, comme responsable commercial production animale et aliments composés, Benoit Duvivier, responsable commercial production animale, matières premières et mix, Baptiste Lefebvre, responsable commerce des céréales, Pauline Morin, responsable marketing, Fabien Costenoble, responsable exploitation et transport, Aurélie Vangrevelinghe, responsable RH, et Carole Paccou, responsable QHSE.

Blandine Cailliez