« Au sein d’Agrial, nous avons de belles expériences menées en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap et nous savons que nous pouvons aller encore plus loin. C’est une richesse qui peut apporter beaucoup à l’entreprise », introduisait en vidéo Ludovic Spiers, le directeur général du groupe coopératif, lors du lancement en octobre dernier de la première journée du groupe consacrée au handicap dans l’entreprise.

Cet évènement de sensibilisation a aussi été l’occasion pour Agrial d’officialiser son objectif d’accroître de 20 % les effectifs de personnes en situation de handicap à l’horizon 2025. Pour y parvenir, la coopérative compte tirer profit de ses expériences passées, à commencer par la politique menée avec succès depuis 2008 par sa branche laitière Eurial.

Délier la parole

Le premier enjeu identifié par le groupe est de bien expliquer aux collaborateurs ce qu’est le handicap et de le démystifier. Agrial souhaite aussi démontrer à ses collaborateurs en situation de handicap que l’entreprise est un soutien, qu’elle est à leur écoute pour les accompagner. Cet enjeu identifié est très important, sachant que le handicap est invisible dans 80 % des cas et que beaucoup de personnes ne le déclarent pas. Délier la parole sur ce sujet permet souvent aux personnes de se libérer du poids d’un secret et de l’incompréhension des collègues.

Être capable autrement

Pour communiquer en interne autour de cet engagement, le groupe coopératif s’appuie notamment sur l’outil vidéo, sous le parrainage de Philippe Croizon. Cet athlète, aventurier et conférencier français est amputé des quatre membres depuis un accident survenu à l’âge de 25 ans. Son handicap ne l’a pas empêché de réaliser plusieurs exploits (traversée de la Manche à la nage, etc.). Avec Agrial, il participe comme animateur au tournage de vidéos consacrées au sujet. Deux d’entre elles ont déjà été mises en ligne et diffusées sur le réseau professionnel LinkedIn. « Je n’aime pas dire que je suis handicapé. Je suis une personne capable autrement », témoigne-t-il.

Alexis Dufumier
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
24%

Vous avez parcouru 24% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !