« L’accompagnement et l’intégration des jeunes étudiants faits partie de l’ADN du Groupe Carré, explique Philippe Touchais, directeur Innovations chez le négociant en céréales des Hauts-de-France. Régulièrement, nous proposons aux étudiants de filières agricoles des stages, des postes en alternance ou des jobs d’été, en tant que saisonnier, dans un de nos points de collecte ou silo. Au travers de notre plateforme de R&D Ferme pilote à côté de notre siège à Gouy-sous-Bellone dans le Pas-de-Calais, les étudiants sont également invités à visiter des essais mis en place dans les Hauts-de-France ou à participer à des travaux pratiques. »

Avec la signature d’une convention de partenariat avec le lycée d’enseignement et de formation professionnelle agricole du Paraclet, à Cottenchy, près d’Amiens dans la Somme, le négociant va plus loin.

Des expérimentations et des actions en commun

Première action construite en commun entre le Groupe Carré et le lycée du Paraclet, une plateforme d’essais sur les couverts végétaux.

« Nous avons mis en place ensemble, cette année, une plateforme d’essais sur les couverts végétaux, avec une vitrine variétale et des expérimentations de biofumigation, sur la ferme de grandes cultures et d’élevage bovins du lycée, indique le responsable de Carré. Et nous avons organisé une journée technique sur les couverts à laquelle les étudiants ainsi que les agriculteurs de la région étaient conviés. »

Fort de cette première opération réussie, le Groupe Carré et l’établissement d’enseignement agricole ont décidé de formaliser leur partenariat par la signature d’une convention. Ce partenariat portera essentiellement sur l’innovation agronomique.

Découvrir le métier de négociant

La collaboration du lycée avec un négociant va permettre aux élèves et aux étudiants de mettre en pratique les connaissances apprises durant leurs études et de mieux appréhender le milieu dans lequel ils travailleront à l’avenir. En tissant des relations privilégiées avec l’établissement du Paraclet, le Groupe Carré fait découvrir aux étudiants le métier de négociant et son entreprise et attirera peut-être de futurs collaborateurs. Pour l’heure, le négociant et le lycée ont déjà tracé le cadre de futures actions conjointes.

Blandine Cailliez
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
22%

Vous avez parcouru 22% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !