« Chaque année, nous avons besoin d’une centaine de saisonniers manutentionnaires et opérateurs de saisie pour renforcer les équipes dans les silos pendant la moisson, explique Géraldine Bonte, responsable des ressources humaines du Groupe Carré. Comme recruter n’est pas facile, depuis quelques années, nous avons fait le choix de lancer très tôt la campagne de recrutement. »

Le négociant en céréales des Hauts-de-France privilégie le contact avec les saisonniers qui ont assuré les mêmes fonctions l’année précédente, mais il recherche en parallèle de nouvelles recrues, car seule une partie des « anciens » revient d’une année sur l’autre.

Une affiche pour recruter

« Nous avons préparé une affiche que nous mettons en ligne sur les réseaux sociaux, notamment sur Twitter, souligne la responsable RH. Nous l’affichons dans chacun de nos silos et dans les écoles d’agriculture de la région. Nous contactons également Pôle emploi et passons des annonces sur Le Bon Coin. Le fait de démarrer tôt le recrutement nous permet de couvrir assez tôt l’ensemble de nos besoins. »

C’est le service RH qui centralise les réponses des différents candidats, mais une fois les candidatures retenues, chacun des chefs de silos finalise le recrutement de son équipe. « C’est avec eux que les saisonniers vont travailler pendant toute la moisson, il est important que le courant passe bien entre eux », poursuit Géraldine Bonte.

Une journée de formation

Avant le démarrage de la moisson, les 100 saisonniers recrutés participent à une journée de formation sur trois sites différents dans la zone de collecte du Groupe Carré. « Ils sont ainsi formés à leur mission et aux procédures de sécurité, ajoute la responsable RH. Cette journée nous permet également d’évaluer le comportement des différents saisonniers, leur savoir-être, c’est aussi important. »

Blandine Cailliez