Christophe Richardot, DG d’Alliance BFC, réunissant les coopératives Bourgogne du Sud, Terre Comtoise et Dijon céréales dont il est le DG, et François Roche-Bruyn, directeur d’AgroSup Dijon, ont signé en septembre dernier une convention de partenariat d’une durée de trois ans, afin d’officialiser une relation entretenue depuis plusieurs années. Et ce en donnant davantage d’ampleur à leur collaboration en matière de formation et d’insertion professionnelle des jeunes ainsi que de recherche et d’innovation.

Intensifier les liens avec les collaborateurs des coopératives

Ainsi, les trois coopératives vont intensifier leurs propositions de stages, projets, contrats d’apprentissage ou de professionnalisation et d’offres d’emploi. De même, les liens vont être amplifiés entre les enseignants-chercheurs, les étudiants d’AgroSup Dijon et les collaborateurs de ces coopératives, experts des marchés ou de la data, ou encore ingénieurs agronomes.

Ces liens seront notamment développés à travers des études de recherches, des appels à projets, des chaires d’entreprise et des contrats de recherche avec les laboratoires de recherche et les différentes structures scientifiques partenaires de l’école, telles que les pôles de compétitivité ou des sociétés d’accélération de transfert de technologie.

Élargir le partenariat aux sujets innovants

DRH du groupe Dijon céréales, Emmanuel Coignet tient à souligner leur engagement déjà régulier autour de « nombreux contrats en apprentissage et stages avec l’école d’ingénieur de Dijon chaque année ». Ces engagements portent sur des sujets en lien avec l’agronomie et leur service R&D, et aussi l’activité de laboratoire d’analyses de la filiale du groupe, Cérélab.

Aujourd’hui, le groupe dijonnais compte élargir « progressivement le champ aux sujets innovants, comme le projet méthanisation collective que nous développons dans le Châtillonnais, poursuit Emmanuel Coignet. Une stagiaire AgroSup est intervenue récemment chez nous pour une étude sur la filière de valorisation de la menue paille. »

Un poste d’ingénierie des données proposé

D’autre part, lors du forum de l’emploi d’AgroSup, le 4 novembre prochain, Dijon céréales, qui y participe, va proposer un poste d’ingénieur agronome spécialiste de la multiperformance. « Ce CDD de 24 mois, développé en partenariat avec l’Inrae, valorise l’ingénierie de données agronomiques à travers le développement d’indicateurs de performances économiques, sociales et environnementales pour étudier les relations entre les pratiques agricoles et la multiperformance de l’agriculture. Des sujets pointus et passionnants pour des jeunes ingénieurs qui s’intéressent à la data. »

Hélène Laurandel
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
19%

Vous avez parcouru 19% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !