Depuis septembre dernier, la nouvelle formation certifiante AgroTC de La Coopération agricole Solutions +, élaborée pour les technico-commerciaux d’entreprises ayant choisi l’activité de vente, est entrée en phase opérationnelle au sein de trois coopératives, dont Agora, et une quatrième va suivre en novembre. Pour la première vague de sessions, ce parcours va être suivi par un peu plus d’une centaine de TC. Une seconde vague devrait démarrer début 2022 avec d’autres coops.

Analyse de l’impact de la séparation conseil et vente

Ce programme dure huit jours, lesquels sont étalés sur six mois autour de quatre modules. Il est détaillé, ainsi que le système d’évaluation, lors du premier module, qui aborde dans un second temps le contexte agricole et agroalimentaire et ses évolutions. Avec un focus sur les changements concernant les équipes de TC et l’accompagnement des agriculteurs.

La législation sur la séparation du conseil et de la vente en phytos est bien sûr au cœur de cette analyse. Des cas concrets sont développés pour bien cerner les limites qu’elle impose. « Cette partie suscite de nombreux échanges avec l’intervenante Émilie Rannou, de La Coopération agricole, qui peut apporter une information la plus juste possible grâce au travail de concertation réalisé avec le ministère de l’Agriculture », détaille Emmanuel Paris, conseiller formation chez LCA Solutions + et en charge du parcours AgroTC.

Emmanuel Paris, conseiller formation à LCA Solutions +, pilote le nouveau parcours AgroTC qui fait intervenir Arvalis et Réseau Motival.

Un volet commercial avec un feed-back un mois après

Le module 2 est consacré au volet commercial animé par des formateurs-consultants de Réseau Motival. Les stagiaires sont invités à réaliser au préalable le module d’e-learning « Vers une nouvelle posture commerciale ». La session commerciale se déroule en deux temps avec deux journées de répétition de scénarios, selon la méthode du Drill, et une troisième journée de feedback un mois plus tard. Les deux derniers modules portent sur le volet technique avec l’intervention d’Arvalis autour des solutions agroécologiques et l’étude de la gestion d’une exploitation à partir du jeu Agriéco de l’AFEI.

Une évaluation en trois temps

Faisant l’objet d’une certification portée par LCA Solutions +, ce parcours prévoit une évaluation des apprenants en trois temps : une étude de cas avec la simulation d’une cinquantaine de questions d’un agriculteur auxquelles le TC va apporter ses réponses, une synthèse écrite d’une page sur la mise en œuvre opérationnelle au quotidien de la formation, et une vidéo d’une à deux minutes de présentation par le TC de cette synthèse. « Les TC auront un mois à partir de la fin du parcours pour réaliser leur évaluation et la déposer sur notre plateforme digitale », précise Emmanuel Paris. Ces évaluations seront notées par un jury composé de professionnels qualifiés.

En projet, des sessions interentreprises

Cette nouvelle formation AgroTC est présentée comme un des leviers de l’évolution de l’offre de services à l’agriculteur que la plupart des coopératives sont en train de travailler aujourd’hui. Pour celles dont l’effectif ne permet pas d’atteindre la douzaine de TC requise pour une session, il est projeté de mettre en place des sessions interentreprises.

Hélène Laurandel
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
15%

Vous avez parcouru 15% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !