Malgré le contexte de crise, le groupe coopératif Le Gouessant a maintenu sa politique de recrutement, plus particulièrement en matière d’alternance. C’est ainsi que 11 jeunes alternants ont rejoint l’entreprise, répartis sur l’ensemble de ses métiers. Cinq d’entre eux sont dédiés à des fonctions de technico-commercial en productions végétales ou en productions animales.

La coopérative est très attentive à construire un véritable projet qualifié pour chacun des alternants et préfère alors intégrer moins de jeunes pour avoir la disponibilité nécessaire. Sur le premier mois, ils sont amenés à découvrir l’ensemble des services de l’entreprise pour qu’ils aient l’aisance de prendre des contacts directs sans avoir à passer par leur tuteur. Quant à leur parcours durant leur apprentissage, « il est fonction de l’objectif de l’alternance car nous n’avons pas les mêmes logiques d’intégration pour tous », commente Réjane Deluce, responsable développement RH.

Création des universités Le Gouessant

Ainsi, pour les jeunes TC potentiels, l’entreprise propose un concept lancé en avril 2019 : les universités Le Gouessant avec un parcours junior et un parcours pour les TC déjà en poste. Accompagnés par un ingénieur dédié à l’accompagnement des jeunes et moins jeunes, sur les premiers mois, les alternants vont suivre des formations en salle sur la maîtrise technique, la maîtrise d’un entretien avec un agriculteur adhérent, la phase de découverte chez un prospect et l’organisation du temps de travail.

« Une évaluation vient ensuite confirmer l’acquis des connaissances et des compétences attendues. De même, une évaluation est également établie pour l’étape de l’accompagnement sur le terrain », précise Réjane Deluce, affirmant que « les jeunes étudiants apprécient cette formation appliquée complémentaire à celle qu’ils suivent dans leur école. Elle est vécue comme une première étape de professionnalisation ».

Cette formation peut être délivrée au jeune TC tout du long de son parcours s’il reste en poste au sein de la coopérative. En se formant ainsi régulièrement, il peut gravir peu à peu les cinq échelons de la fonction. Ils ont ainsi une visibilité sur la progression de leur carrière avec une grille de rémunération calée dessus.

Bientôt une plateforme numérique

À ce jour, ce programme de formation s’adresse uniquement aux équipes terrain « afin de consolider leurs acquis et les fidéliser. Nous pourrions élargir ce concept à d’autres métiers si un nombre suffisant de personnes est concerné ». Le contenu est dispensé par des collaborateurs de la coopérative ou des intervenants extérieurs comme les vétérinaires ou des consultants en communication, management ou techniques de vente. La prochaine étape prévue est la mise en place d’une plateforme numérique présentant divers contenus et des vidéos.

Hélène Laurandel
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
18%

Vous avez parcouru 18% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !