Lancée début 2021, la plateforme de formation Learning Club Soufflet répond à la volonté du groupe de moderniser l’accès à la formation. « Si au départ, elle ciblait les managers, aujourd’hui la formation digitale s’adresse à tous les collaborateurs », explique Sébastien Huguier, chargé de formation digitale et e-learning.

Flexibilité pour les salariés

Exemple de formation : les bonnes pratiques du management. Cette formation est scindée en plusieurs modules : prise de décision, accompagnement des collaborateurs au changement, réussir l’intégration des nouveaux collaborateurs, équilibre vie privée-vie professionnelle, télétravail, sécurité au sein du groupe. « Ce sont des modules non spécifiques au groupe Soufflet d’environ 10 min ou des modules réalisés sur mesure allant jusqu’à 20 min. Les participants sont actifs grâce à des quiz, des simulations… » L’intérêt pour les salariés est tout d’abord la flexibilité (arrêt possible en cours de module pour une reprise ultérieure), une intégration plus facile de la formation dans leur emploi du temps et l’accès aux notions essentielles via des modules très courts. « Le plus gros frein peut être la nouveauté du format de formation que chacun doit s’approprier. »

Réduction des coûts de formation

Pour Soufflet, l’intérêt est également multiple et en premier lieu la modernisation de la formation, la réduction des coûts de formation et un gain de temps. « Nous pouvons organiser des classes virtuelles qui s’adressent à des groupes de huit personnes maximum pour remplacer des formations en présentiel suivies loin du lieu de travail. » Plusieurs classes virtuelles de deux heures remplacent alors une formation d’une journée. « Le format de deux heures permet aussi a priori une meilleure rétention d’informations. » L’e-learning peut également compléter une formation traditionnelle en amont ou en aval. « Et cette plateforme nous permet aussi d’élargir le panel de formations proposées. »

Chantal Urvoy