Le 10 mai, en compagnie des élus et des partenaires (EDF et la ville de Nogent notamment), Christophe Passelande, directeur agriculture, malt, vigne et espaces verts du groupe Soufflet, a posé symboliquement la première pierre de la crèche interentreprises située devant le siège social, à Nogent-sur-Seine (Aube). Ce projet est porté par l’Union patronale de Romilly et Nogent (Upren), dont Soufflet est un membre fondateur.

La crèche, dont l’ouverture est prévue pour janvier 2023, offrira 31 berceaux dont huit réservés pour le groupe Soufflet qui participera au financement de son fonctionnement. La gestion est déléguée à la société « Rigolo comme la vie » qui gère déjà une crèche interentreprises depuis dix ans dans l’Aube.

Attirer des jeunes parents

« Le secteur manque de places en crèche et Soufflet a toujours eu la préoccupation du bien-être de ses salariés, aussi bien au travail qu’à l’extérieur, précise Bruno Barbier, DRH du groupe. De plus, nous faisons face à la difficulté d’attirer des talents dans une petite ville comme Nogent-sur-Seine, dans un bassin d’emploi déjà tendu. La possibilité d’une place en crèche est un argument supplémentaire pour attirer de futurs salariés. »

Ces huit berceaux permettront de répondre aux besoins de plus de huit salariés « car certains n’ont pas besoin d’un mode de garde à temps plein, notamment en raison du télétravail ». Cette structure proposera également un accueil d’urgence permettant de dépanner certains parents.

Chantal Urvoy