Les formations dédiées aux métiers de la gestion de la collecte et du stockage des grains sont rares sur le territoire français. Au niveau postbac, il existerait seulement deux ou trois établissements proposant la formation de certificat de spécialisation (CS) « agent de collecte approvisionnement ». Jusqu’à présent, ce CS n’était jamais proposé par la voie de l’apprentissage, mais plutôt sous la forme d’un contrat de professionnalisation.

En apprentissage durant un an

Cette lacune sera comblée dès la rentrée prochaine avec l’ouverture de la formation initiale CS agent de collecte approvisionnement au sein du lycée agricole du Robillard, à Saint-Pierre-en Auge dans le Calvados, selon les annonces faites le 2 mai dernier par l’établissement et ses partenaires (Agrial et coopérative de Creully). Ce cursus, qui a été construit sur la base d’une durée d’un an d’apprentissage avec douze semaines de formation, a été depuis peu habilité par le ministère de l’Agriculture. Ouvert aux étudiants de niveau baccalauréat, il s’adresse également à des personnes ayant un BTS (type productions végétales ou BTS ACSE) et qui seraient à la recherche d’une spécialisation.

Un potentiel de seize étudiants pour la rentrée 2022

Le lycée agricole de Saint-Pierre-en-Auge espère ainsi recruter une dizaine d’étudiants pour la rentrée de septembre 2022, avec un potentiel de seize étudiants au maximum. « C’est une formation qui peut être attrayante à plus d’un titre pour les jeunes. Elle permet de rentrer très vite dans la vie active avec des métiers passionnants, riches, et des possibilités d’évolution de carrière importantes », souligne Amélie Lallier, la responsable de la formation. Elle insiste également sur la très bonne employabilité dans ce domaine. D’ailleurs, les offres d’apprentissage par les entreprises pour cette formation dépassent aujourd’hui le nombre de candidats.

Creully et Agrial activent leurs réseaux

« Nous avons plutôt l’habitude de gérer les pénuries d’employeurs. Cette fois, nous devons gérer la pénurie de candidats », fait-on remarquer au lycée du Robillard. Le lycée et les professionnels de la coopérative de Creully et d’Agrial ont chacun activé leurs réseaux autour de cette formation afin de pouvoir remplir les bancs en septembre prochain. « Un gros travail de communication reste à faire pour attirer les jeunes vers ces métiers encore méconnus », ont souligné l’ensemble des partenaires présents le 2 mai.

Alexis Dufumier
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
20%

Vous avez parcouru 20% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !